Skip to main content
14 juillet 2023

Lindstrøm, Bushwacka!, RAW, Mahalia… les projets de la semaine 💿

par Léa Formentel

Pour terminer cette semaine de façon explosive et fêter dignement ce week-end du 14 juillet, voici quelques projets qui auront le mérite de vous faire remuer si ce n’est les hanches, au moins la tête. Avec Lindstrøm, Bushwacka!, RAW, Natural Wonder Beauty Concept et Mahalia vous aurez pleinement de quoi vous rassasier. 

 

Lindstrøm — Everyone Else Is A Stranger

Certains diront que la scène cosmic disco nordique est à bout de souffle et que Hans-Peter n’est en fait de retour que pour faire du surplace. D’autres, que malgré le temps pris (quatre ans) pour un retour solo, cela valait le coup d’attendre. Ici, seulement quatre pistes (certes) mais qui ont l’élégance de nous emmener immédiatement sur la piste de danse ! Notamment avec « Syreen », son morceau d’ouverture, qui est sans doute son titre le plus réussi.

 

Natural Wonder Beauty Concept — Natural Wonder Beauty Concept

Né de la rencontre entre Ana Roxanne et DJ Python (Brian Piñeyro), ce nouveau projet est le prolongement instinctif d’une amitié qui a trouvé ses marques. Rassemblant deux artistes ayant déjà à leur actif un album salué par la critique (Because of a Flower pour Ana et Mas Amable pour Brian). Sur Natural Wonder Beauty Concept, le duo est parvenu à trouver un son nouveau et mélancolique englobant le trip-hop, la synth-pop, des tambours IDM cassants et des échantillons de musique classique. Dans cette galette, on se contente de peu pour faire beaucoup : en dix titres on passe de rythmes effrénés à des formes d’accords et des textures subtiles et monumentales. Chapeau.

 

Bushwacka! — The Beginning Or The End

La scène britannique des 90s fut si prolifique qu’il y a toujours quelque chose à redécouvrir trente ans après, de la drum’n’bass au trip-hop en passant par la tech-house, un peu oubliée aujourd’hui. Et pourtant, grâce à Bushwacka! et sa compilation en double-vinyle The Beginning Or The End (Part 1) (Above Board Projects), on redécouvre avec plaisir les pionniers du genre, à cheval entre house de Chicago et New York et techno de Detroit. Les productions de Killer Loop (Juan Atkins au remix), Aubrey ou Circulation, présentées ici, rappellent combien la tech-house pouvait être mélodique et groovy. En attendant avec impatience la deuxième partie !

Disponible en suivant ce lien

Benoît Carretier

 

RAW — Compilation Summer Hits Part. 2

On vous parlait déjà de RAW et sa Compilation Summer Hits Part.1. La deuxième partie sortait, elle, il y a quelques jours. Maison mère d’artistes de renom comme I Hate Models, Chlär, Antigone, ROÜGE, Under Black Helmet, CJ Bolland, RAW offre donc la version deux de l’essence de l’été, le tout condensé en onze titres. Toujours dans le but est de promouvoir la musique variée et de qualité au plus grand nombre, on passe ici de AK SPORTS à Bad Boombox, en passant par Kendal… De quoi ravir tous les aficionados de musique électronique. Mention spéciale pour « Tears Of  Hope » de Swooh.

 

Mahalia —IRL

Dès le premier morceau intitulé « Ready », on se croirait plongé dans le rnb du début des années 2000 mais c’est c’est sur « T&C’s » que le sentiment est le plus frappant. Sur ce deuxième album, il ne fait aucun doute : parmi les artistes du milieu, elle est l’une des queens en la matière. Avec des collaborations efficaces, voire même typiques du genre (comme « Cheat » avec Jojo). La jeune artiste britannique explique elle-même à propos de IRL que « everything about this album is really a love letter to myself. it’s a reflection of life, love and everything in between. » (traduisez : « Tout dans cet album est une lettre d’amour à moi-même. C’est une réflexion sur la vie, l’amour et tout ce qu’il y a entre les deux.« )

Visited 65 times, 1 visit(s) today