Skip to main content
© Alexander Mils
15 mars 2022

L’industrie musicale bat des records

par Antoine Gailhanou

Selon un rapport publié le 9 mars, l’industrie musicale américaine a généré pas moins de 14,99 milliards de dollars de revenus en 2021. Sans prendre en compte l’inflation, c’est un record absolu. Et le signe d’une mutation numérique quasiment accomplie.

La crise semble bien derrière l’industrie musicale. La voilà désormais bien accommodée d’Internet du numérique, comme le prouve le dernier rapport de la RIAA (Recording Industry Association of America, équivalent américain du SNEP). Publié le 9 mars, on y apprend que l’industrie musicale ne cesse de poursuivre sa croissance, et à généré 14,99 milliards de dollars de revenus totaux en 2021. Cela ne concerne que les États-Unis, bien que cette statistique donne le pouls global de l’industrie. Ce chiffre marque ainsi une hausse de 23 % par rapport à 2020, avec 2,85 milliards de revenus supplémentaires.

 

À lire également
Streaming : ce que les artistes gagnent est “pitoyable”

 

Ce montant n’avait jamais été atteint dans l’histoire du pays. D’une manière très symbolique, il vient battre un précédent record de 14,6 milliards de dollars, établi en 1999. Entre temps, la révolution numérique a largement rebattu les cartes, aboutissant désormais à un nouvel équilibre. Bien sûr, ce record ne prend pas en compte l’inflation. Une fois celle-ci évaluée, il s’avère que le chiffre de 2021 reste 37 % plus bas que celui de 1999, comme le précise le PDG de la RIAA, Mitch Glazier. Celui-ci préfère prendre cet aspect du bon côté : cela démontre que l’industrie peut encore poursuivre sa croissance.

Sans surprise, c’est bien le streaming qui représente l’essentiel de ces revenus : 83 % du total. Ses sources de revenus ne cessent de se multiplier, avec Facebook ou TikTok, pris en compte pour la première fois. Mais c’est bien l’abonnement aux plateformes qui représente l’immense majorité des revenus. Malgré tout, le marché du physique est lui aussi en progression. Même le CD est reparti à la hausse pour la première fois depuis près de 20 ans. Bref,  l’industrie musicale dans son ensemble semble repartie sur de bons rails. En espérant que cela se traduise aussi par une hausse des revenus des artistes. Et pas seulement des plus gros.

 

Visited 300 times, 1 visit(s) today