Skip to main content
© PxHere
16 mars 2022

Vers un équilibre des revenus générés par le physique et le numérique ?

par Guillaume Monnier

Ils sont là ! Ces chiffres qui intéressent tant les investisseurs et les maîtres du business de la musique en France. Le SNEP a livré, hier, le mardi 15 mars les revenus générés par l’industrie musicale en France. Pour la cinquième année de suite les revenus augmentent. 

La vente de musique en France a généré plus d’un milliards de dollars de revenus soit près de 861 millions d’euros en 2021. Un chiffre qui fait certes bien marrer les américains et leurs historiques 14,99 milliards de dollars de revenus générés l’année dernière mais qui en France marque une cinquième année consécutive d’augmentation des revenus de l’industrie musicale et une première augmentation à deux chiffres depuis 20 ans. Les revenus ont augmenté de 14,3% par rapport à 2020 et ses 781 millions de revenus à l’époque. Toutefois soulignons que cette année-là, la consommation de musique et donc les revenus générés ont été, comme beaucoup de secteurs, des victimes collatérales de la pandémie. Entre 2019 et 2020, l’évolution n’était que de +0,1%.

 

À lire également
Streaming : ce que les artistes gagnent est “pitoyable”

 

Ces derniers chiffres sont d’autant plus encourageants que tous les segments du marché de la musique profitent de cette croissance des revenus. Dans son rapport, la SNEP parle même de résultats « indicateurs de l’évolution toujours constante des modes de consommation de la musique » et « d’usages franchement mixtes ». Les revenus liés au streaming ont augmenté de 13% quand les revenus du physique (CD et vinyles) ont augmenté de 21%. Alors fini la mort du disque ? En tout cas les ventes physiques obtiennent entre 2020 et 2021 une première augmentation significative depuis l’historique année 2002 et ses 1432 milliards de revenus générés par la vente physique. Mais ne nous y méprenons pas, la consommation du numérique reste largement majoritaire avec ses 506 millions d’euros générés soit plus du double des ventes CD et vinyles et leur 223 millions d’euros générés.

Snep

Quant à elle, la consommation de musique via le streaming payant a bondit de 15,4% par rapport à 2020 et représente en 2021, 97% des revenus liés au numérique. Le streaming payant conquiert de plus en plus chaque tranche d’âge de la population, un point positif puisque le streaming reste aujourd’hui la source de revenu la plus importante. Les parts des personnes de chaque tranches d’âge qui ne consomment pas encore la musique via le streaming payant laissent encore entrevoir une marge de progression importante et rassurante sur le long terme. Même si comme on l’a vu par le passé, les revenus liés au streaming n’assurent pas encore une stabilité suffisante aux artistes. C’est pour quand alors ?

SNEP

Visited 77 times, 1 visit(s) today