Skip to main content
25 octobre 2017

Line-up secret et DJ invisible : les soirées MERCI au Badaboum, une autre façon de danser

par Corentin Kieffer

« Il fut un temps où les danseurs accordaient peu leur attention au DJ derrière ses platines. C’était le bon pote au fond de la salle, qui donnait l’ambiance, qui maximisait tes chances de séduire, qui te permettait de te lâcher, de 23h à 6h. Maintenant les DJs sont devenus des stars avec des gros cachets et ils ne jouent qu’une heure ou deux… » De ce postulat, les programmateurs du club Badaboum, de la radio Le Mellotron et du collectif La Sundae en tirent les soirées MERCI, tous les jeudis soirs au Badaboum. Car vous les remercierez le lendemain matin. Le principe de ces rendez-vous hebdomadaires, c’est de ne pas annoncer les DJs qui nous accompagneront tout au long de la nuit. Ainsi on a pu y retrouver en tout anonymat Mad Rey et la famille D.KO Records, Zaltan du label Antinote, Pain Surprises Records, Louise Chen & Bambounou, Radio Meuh, ou encore Guido d’Acid Arab parmi d’autres. Une sélection musicale de qualité, mais sans techno, unique demande des organisateurs de la soirée. Samuel Sapin, directeur de la communication du Badaboum précise : « On demande au public de nous faire confiance, il se repose sur notre réputation. On cherche une programmation éclectique et multiforme, où les DJs ont l’occasion de sortir des pépites groovy qu’ils ne pourraient pas jouer dans les autres soirées électroniques. »

Autre détail d’importance, le DJ n’est pas mis en avant sur scène. Mieux que ça, on ne voit pas le booth, caché par une scénographie remaniée pour cette seconde saison de MERCI. À la place, un poste de TV old school de grande taille diffusera un veejaying préparé par Yoshi Hitchcock et Pierre Dagba. « On ne donne pas à voir, mais la TV donne à voir, on joue sur cette ambivalence. Au début, les DJs trouvaient déstabilisant de ne pas disposer de lien visuel avec le public. Mais le son et la vibe de la salle leur parviennent, ils trouvent ce rapport intéressant. »

Dans ce monde de la nuit où les clubs ne proposent souvent qu’une scène avec quatres platines et un line-up à la mode, les soirées MERCI sont une proposition à contre-courant bienvenue. Pour info, c’est gratuit avant 1 heure puis seulement 10 euros. Retrouvez la page des soirées MERCI sur Facebook, et l’event du prochain rendez-vous, ce 26 octobre.

Visited 57 times, 1 visit(s) today