Skip to main content
25 octobre 2017

L’Institut du Monde Arabe met à l’honneur le Liban durant trois jours de concerts

par Antoine Tombini

Mis à part quelques exceptions comme Ibrahim Maalouf et Bachar Mar-Khalifé, la scène musicale Libanaise reste méconnue en France. Pour y remédier, l’Institut du Monde Arabe organise trois journées de concerts riches en découvertes autour du Liban, en partenariat avec le Théâtre de la Ville de Paris du 27 au 29 octobre prochains.

Le vendredi 27 sera l’occasion d’assister au live de Ilik ya Baalbak, un puissant hommage au festival de Baalbeck, célèbre évènement libanais au sein duquel des artistes occidentaux rencontrent des artistes orientaux. Entre un pianiste classique, un joueur de bouzouk, une chanteuse soprano, un percussioniste et des projections de rares archives du festival, la formation donnera vie aux oeuvres de poètes contemporains de Méditerranée tels que Adonis, Etel Adnan, Wajdi Mouawad et bien d’autres.

Le lendemain, c’est au tour de Trio Chic et Choc de prendre place au sein de l’Auditorium de l’Institut de Monde Arabe. Composé des musiciens Charbel Rouhana, Elie Khour et Jasser Haj Youssef, Trio Chic et Choc est un savant mélange entre live instinctif et performance technique autour de sonorités au goût d’ailleurs.

La troisième et dernière soirée, le dimanche 29 octobre, sera l’occasion de partir à la découverte de la Nouvelle scène libanaise, en partenariat avec le festival Beirut Er Beyond et l’Oslo World Music festival, avec trois groupes phares de ce renouveau musical : The Great Departed, Kinematic et Who Killed Bruce Lee ?, que l’on vous laisse découvrir ci-dessous :

The Great Departed

Composé de six musiciens, The Great Departed joue une musique orientale profondément contemporaine, nourrie de satire sociale et d’engagement politique.

Kinematic

Groupe de rock instrumental, inventif et original, Kinematic se distingue par des morceaux gorgés d’éléments visuels et psychédéliques, à la douce odeur des années 70.

Who Killed Bruce Lee ?

Formé dans une ancienne imprimerie dans la zone industrielle de Beyrouth, Who Killed Bruce Lee est un mélange extraordinaire d’indie, de rock et électro. Avec des influences allant de Led Zeppelin, The Who, The Beatles, Foals et même JayZ, à des artistes orientaux comme Abdel Halim Hafiz, Oum Kalsoum, Fairouz et Wadih al Safi, WKBL embarque ses auditeurs pour un tour de montagnes russes émotionnel.

Et cadeau, Tsugi te fait gagner des places pour un des trois concerts du dimanche 29 octobre. Pour participer au concours, rien de plus simple : envoyez un mail à l’adresse [email protected] en mentionnant bien vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse) avec pour objet “Concours Tsugi Liban + le nom du groupe que souhaitez aller voir (à savoir The Great Departed ou Kinematic ou Who Killed Bruce Lee ?) », et envoyez-nous un gentil message. Bonne chance !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Institut du Monde Arabe.

Visited 12 times, 1 visit(s) today