L’Institut du Monde Arabe met à l’honneur le Liban durant trois jours de concerts

Mis à part quelques excep­tions comme Ibrahim Maalouf et Bachar Mar‐Khalifé, la scène musi­cale Libanaise reste mécon­nue en France. Pour y remédi­er, l’Institut du Monde Arabe organ­ise trois journées de con­certs rich­es en décou­vertes autour du Liban, en parte­nar­i­at avec le Théâtre de la Ville de Paris du 27 au 29 octo­bre prochains.

Le ven­dre­di 27 sera l’occasion d’assister au live de Ilik ya Baal­bak, un puis­sant hom­mage au fes­ti­val de Baal­beck, célèbre évène­ment libanais au sein duquel des artistes occi­den­taux ren­con­trent des artistes ori­en­taux. Entre un pianiste clas­sique, un joueur de bouzouk, une chanteuse sopra­no, un per­cus­sion­iste et des pro­jec­tions de rares archives du fes­ti­val, la for­ma­tion don­nera vie aux oeu­vres de poètes con­tem­po­rains de Méditer­ranée tels que Ado­nis, Etel Adnan, Waj­di Mouawad et bien d’autres.

Le lende­main, c’est au tour de Trio Chic et Choc de pren­dre place au sein de l’Auditorium de l’Institut de Monde Arabe. Com­posé des musi­ciens Char­bel Rouhana, Elie Khour et Jass­er Haj Youssef, Trio Chic et Choc est un savant mélange entre live instinc­tif et per­for­mance tech­nique autour de sonorités au goût d’ailleurs.

La troisième et dernière soirée, le dimanche 29 octo­bre, sera l’occasion de par­tir à la décou­verte de la Nou­velle scène libanaise, en parte­nar­i­at avec le fes­ti­val Beirut Er Beyond et l’Oslo World Music fes­ti­val, avec trois groupes phares de ce renou­veau musi­cal : The Great Depart­ed, Kine­mat­ic et Who Killed Bruce Lee ?, que l’on vous laisse décou­vrir ci‐dessous :

The Great Departed

Com­posé de six musi­ciens, The Great Depart­ed joue une musique ori­en­tale pro­fondé­ment con­tem­po­raine, nour­rie de satire sociale et d’engagement poli­tique.

Kinematic

Groupe de rock instru­men­tal, inven­tif et orig­i­nal, Kine­mat­ic se dis­tingue par des morceaux gorgés d’éléments visuels et psy­chédéliques, à la douce odeur des années 70.

Who Killed Bruce Lee ?

For­mé dans une anci­enne imprimerie dans la zone indus­trielle de Bey­routh, Who Killed Bruce Lee est un mélange extra­or­di­naire d’indie, de rock et élec­tro. Avec des influ­ences allant de Led Zep­pelin, The Who, The Bea­t­les, Foals et même JayZ, à des artistes ori­en­taux comme Abdel Hal­im Hafiz, Oum Kalsoum, Fairouz et Wadih al Safi, WKBL embar­que ses audi­teurs pour un tour de mon­tagnes russ­es émo­tion­nel.

Et cadeau, Tsu­gi te fait gag­n­er des places pour un des trois con­certs du dimanche 29 octo­bre. Pour par­ticiper au con­cours, rien de plus sim­ple : envoyez un mail à l’adresse dates@tsugi.fr en men­tion­nant bien vos coor­don­nées com­plètes (nom, prénom, adresse) avec pour objet “Con­cours Tsu­gi Liban + le nom du groupe que souhaitez aller voir (à savoir The Great Depart­ed ou Kine­mat­ic ou Who Killed Bruce Lee ?)”, et envoyez‐nous un gen­til mes­sage. Bonne chance !

Pour plus d’informations, rendez‐vous sur le site de l’Institut du Monde Arabe.

(Vis­ité 706 fois)