© Wallis Annika

Listen Festival : le super-festival de Bruxelles

par Tsugi

Esprits curieux et endurants, le Lis­ten Fes­ti­val est fait pour vous. Du 30 mars au 4 avril à Brux­elles, cette insti­tu­tion de la cap­i­tale de l’Europe pro­posera vingt-deux soirées dans douze lieux dis­séminés dans la ville. Suiv­ez le guide.

Brux­elles on t’aime, Brux­elles on t’aime… Surtout quand tu nous fais con­naître des lieux qui sor­tent de l’ordinaire. Grâce au Lis­ten Fes­ti­val, les heureux fêtards décou­vriront des plateaux dévo­lus aux meilleurs artistes belges (et d’ailleurs), ver­sant hip-hop et élec­tron­ique, dans des lieux mag­iques de la ville (Buda Bxl, C12, Con­grès, Flagey, Fuse, la gare Bruxelles-Nord – oui, le hall de la gare –, La Cabane, La Val­lée, Les Brigit­tines, Plan­e­tar­i­um et VK). Au menu de cette très copieuse sélec­tion, on retrou­vera entre autres Lefto, Acid Arab, Shan­ti Celeste, Woody92, Skee Mask, Sherelle, Addi­son Groove, Ter­rence Dixon, Dengue Dengue Dengue, Mar­co Shut­tle ou encore Call Super. Un marathon imman­quable, dont nous par­le Dirk De Ruy­ck, l’un des organisateurs.

 

Com­ment décrire le Lis­ten Fes­ti­val à quelqu’un qui n’y serait jamais venu? Com­ment est venue l’idée de se tenir dans autant de lieux noc­turnes brux­el­lois?

L’idée de se dérouler dans la ville de Brux­elles est née en 2014. Nous avons com­mencé petit, dans une salle qui pou­vait accueil­lir 2500 per­son­nes sur trois espaces. Nous avons gran­di très vite et comme Brux­elles ne compte pas beau­coup de grands espaces, nous avons com­mencé à ajouter des lieux sup­plé­men­taires, cha­cun avec son pro­pre cura­teur ou col­lec­tif. Cette année, nous par­lons de vingt-deux événe­ments dif­férents répar­tis sur cinq jours et douze lieux dif­férents. Cerise sur le gâteau, nous avons prévu pour cette édi­tion un événe­ment dans la gare Bruxelles-Nord le same­di 2 avril.

Com­ment mettez-vous les lieux en adéqua­tion avec votre pro­gram­ma­tion?

Pour cette nou­velle édi­tion, nous col­laborons pour la pre­mière fois avec la SNCB, les chemins de fer belges, et nous avons deux gares exclu­sives pour nos soirées. De plus, nous tra­vail­lons étroite­ment avec les dis­cothèques et salles de con­cert bien con­nues telles que Fuse, C12, La Cabane, VK, Flagey… vous pou­vez toutes les retrou­ver sur notre site web.

Listen

© Wal­lis Annika

Espérez-vous bat­tre votre record de fréquen­ta­tion cette année?

Nous visons une édi­tion record cette année! Si nous ven­dons tous nos tick­ets et ajou­tons les activ­ités en journée qui sont prévues, nous allons accueil­lir plus ou moins 20 000 per­son­nes répar­ties sur les cinq jours.

Quel est votre meilleur sou­venir des édi­tions précé­dentes?

Je ne peux pas en choisir un pour être hon­nête, car comme organ­isa­teur, je vis notre fes­ti­val d’une manière spé­ciale. Mais je peux dire que ce fut un hon­neur de ren­con­tr­er Tony Allen, mal­heureuse­ment décédé quelques mois après.

Sur quel artiste (ou artistes) placez-vous vos espoirs pour cette édi­tion 2022?

Ce n’est pas évi­dent comme ques­tion, surtout dans notre large pro­gramme. À titre per­son­nel, j’aime par­ti­c­ulière­ment ce nou­veau son bri­tan­nique apporté par des DJs comme Ahadadream, Scratchclard ou Bryte, mais je peux hon­nête­ment dire que j’approuve l’ensemble de notre pro­gram­ma­tion. Elle est tout sim­ple­ment à l’image de Brux­elles: unité dans la diversité !

 

Lis­ten Fes­ti­val, du 30 mars au 4 avril, Bruxelles

(Vis­ité 271 fois)