Skip to main content
Crédit : Brad Elterman
8 février 2018

« Little Dark Age », le nouvel album de MGMT, est en écoute !

par Patrick Thévenin

Article extrait de Tsugi 109, en kiosque jusqu’à début mars et disponible à la commande ici

Il y a déjà dix ans, avec Oracular Spectacular, album gavé de tubes faisant avec grâce et panache le pont entre les Pet Shop Boys et les Beach Boys, entre la synth-pop et la musique psychédélique, le duo américain cassait la baraque pop sans savoir de quoi serait fait demain. Un lendemain en forme de deux albums rock touffus et complexes, qui perdirent certains fans en route, mais qui avaient au moins le mérite de nous faire comprendre que MGMT n’en ferait désormais qu’à sa tête. Le quatrième disque des punk camp, après plus de cinq années de silence radio, sorte de magma sonore d’influences diverses et variées, en est la preuve éclatante passant de la dance gothique de The Cure au krautrock, du vol planant façon Pink Floyd à l’italo-disco siglée Gary Low, du post-tropical à de la pseudo Hi-NRG. Little Dark Age opérant une sorte de grand écart entre la techno-pop sous ecstasy de leur premier album et le rock-psyché gavé de LSD de leur dernier, passant du slow lacrymal à l’eurodance la plus putassière avec ce petit truc en plus qui s’appelle le génie.

Si vous êtes plutôt Spotify :

MGMT sera en concert le 6 juillet à Herouville-Saint-Clair dans le cadre du festival Beauregard.

Visited 30 times, 1 visit(s) today