Skip to main content
16 août 2022

Lomepal nous régale en déposant des avis Google pour chacun de ses concerts

par Bérénice Hourçourigaray

Bon, on vous l’accorde, les morceaux de Lomepal ne respirent pas la joie. Entres ses crises existentielles dans « Évidemment« , son aversion contre les haters dans « Ma cousin » et ses chagrins d’amour dans… tous ses morceaux en fait, on connaît plutôt Lomepal dans un registre grave. Mais le chanteur sait aussi faire le pitre. Il a laissé un commentaire Google sur toutes les scènes où il s’est produit, lors de sa mini-tournée de cet été.

Lomepal a disparu des radars pendant 3 ans. Le temps de se revigorer, nous direz-vous. Le 2 juin, il sortait « Tee » qui parachevait son tournant vers des ambiances rock et acoustiques, qu’on pressentait depuis ses enregistrements dans le mythique studio Motorbass. Et comme apparement, « la ville Lumière se repose sur ses lauriers », Lomepal a quitté la capitale pour entamer une série de concerts très intimistes en France. Une poignée de chanceux ont pu le voir jouer à Sète, Bayonne, Arles et Vienne… Il ne jouait que dans des théâtres antiques. Quel chic ! On l’avoue, au début on trouvait ça assez pédant mais le résultat est magique. Ça donne un merveilleux mélange de modernité et de tradition plutôt inattendu mais réussi. On vous laisse admirer le résultat de vos propres yeux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @antoinelomepal

Et Antoine Valentinelli (pour les intimes) a l’air d’avoir bien apprécié les retrouvailles avec son public. À la fin de chacune de ses dates, il laisse un commentaire Google, souvent teinté d’ironie : « Très bon premier concert avec un public très réactif, un peu de vent, juste ce qu’il faut pour un 7 juillet. Petit bémol sur l’oubli des paroles de “Trop beau” mais améliorable, bref je recommande ». Une sorte de petit journal de bord. Vous pouvez ainsi vous remémorer ce moment pour les plus chanceux, ou suivre de loin les aventures de Palpal pour les autres. Il y glisse des petites anecdotes qui nous font bien sourire, comme celle du concert de Vienne, dernière date de sa mini-tournée : « Public déjà en feu, avant même que Keroué lance son premier son, des milliers à crier le prénom « Magalie », la personne qui leur envoyait de l’eau si j’ai bien compris. » Pour trouver les commentaires, rien de plus simple, il vous suffit tapez le théâtre en question sur internet, suivi de « avis » et de se lancer dans une chasse au trésor pour dénicher le commentaire d’Antoine. Pour les flemmards, ce compte Instagram les a tous répertoriés.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @antoinelomepalactu

Visited 136 times, 1 visit(s) today