Lomepal nous régale en déposant des avis Google pour chacun de ses concerts

Bon, on vous l’accorde, les morceaux de Lomepal ne respirent pas la joie. Entres ses crises exis­ten­tielles dans “Évidem­ment”, son aver­sion con­tre les haters dans “Ma cousin” et ses cha­grins d’amour dans… tous ses morceaux en fait, on con­naît plutôt Lomepal dans un reg­istre grave. Mais le chanteur sait aus­si faire le pitre. Il a lais­sé un com­men­taire Google sur toutes les scènes où il s’est pro­duit, lors de sa mini-tournée de cet été.

Lomepal a dis­paru des radars pen­dant 3 ans. Le temps de se revig­or­er, nous direz-vous. Le 2 juin, il sor­tait “Tee” qui parachevait son tour­nant vers des ambiances rock et acous­tiques, qu’on pressen­tait depuis ses enreg­istrements dans le mythique stu­dio Motor­bass. Et comme appare­ment, “la ville Lumière se repose sur ses lau­ri­ers”, Lomepal a quit­té la cap­i­tale pour entamer une série de con­certs très intimistes en France. Une poignée de chanceux ont pu le voir jouer à Sète, Bay­onne, Arles et Vienne… Il ne jouait que dans des théâtres antiques. Quel chic ! On l’avoue, au début on trou­vait ça assez pédant mais le résul­tat est mag­ique. Ça donne un mer­veilleux mélange de moder­nité et de tra­di­tion plutôt inat­ten­du mais réus­si. On vous laisse admir­er le résul­tat de vos pro­pres yeux.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par @antoinelomepal

Et Antoine Valen­tinel­li (pour les intimes) a l’air d’avoir bien appré­cié les retrou­vailles avec son pub­lic. À la fin de cha­cune de ses dates, il laisse un com­men­taire Google, sou­vent tein­té d’ironie : “Très bon pre­mier con­cert avec un pub­lic très réac­t­if, un peu de vent, juste ce qu’il faut pour un 7 juil­let. Petit bémol sur l’oubli des paroles de “Trop beau” mais améliorable, bref je recom­mande”. Une sorte de petit jour­nal de bord. Vous pou­vez ain­si vous remé­mor­er ce moment pour les plus chanceux, ou suiv­re de loin les aven­tures de Pal­pal pour les autres. Il y glisse des petites anec­dotes qui nous font bien sourire, comme celle du con­cert de Vienne, dernière date de sa mini-tournée : “Pub­lic déjà en feu, avant même que Ker­oué lance son pre­mier son, des mil­liers à crier le prénom “Mag­a­lie”, la per­son­ne qui leur envoy­ait de l’eau si j’ai bien com­pris.” Pour trou­ver les com­men­taires, rien de plus sim­ple, il vous suf­fit tapez le théâtre en ques­tion sur inter­net, suivi de “avis” et de se lancer dans une chas­se au tré­sor pour dénich­er le com­men­taire d’Antoine. Pour les flem­mards, ce compte Insta­gram les a tous répertoriés.

 

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par @antoinelomepalactu

(Vis­ité 5 707 fois)