Lost In The Fire” : le titre de The Weeknd et Gesaffelstein épinglé pour ses paroles misogynes

A la pre­mière écoute, “Lost In The Fire” n’est qu’un titre de r’n’b élec­tron­ique — qui n’a certes pas embal­lé grand monde — sans élé­ment par­ti­c­uli­er à relever. Mais en étu­di­ant les paroles, on décou­vre mal­heureuse­ment les pro­pos pour le moins offen­sants du chanteur The Week­nd. Le mag­a­zine Têtu a en effet soulevé, hier, la car­ac­tère prob­lé­ma­tique du texte écrit par le Cana­di­en pour ce morceau. En cause : la dif­fu­sion d’un mes­sage biphobe et misog­y­ne.

T’as dit que tu t’intéressais peut‐être aux filles / Dit que tu tra­ver­sais peut‐être une phase (…) Et bien, bébé, tu peux ramen­er une amie / Elle peut chevauch­er ton vis­age / Pen­dant que je te baise “straight””. C’est par ces mots qu’Abel Tes­faye a choqué. Il propage ici la fausse idée selon laque­lle l’attirance d’une femme envers une autre ne pour­rait être qu’une phase, et pré­tend pou­voir ren­dre quelqu’un hétéro en couchant avec elle. Le musi­cien joue en effet sur le sens du mot anglais straight, faisant à la fois référence à quelque chose de direct mais aus­si à l’hétérosexualité. Sous le feu des cri­tiques depuis hier soir, l’auteur de Star­boy” n’a pour l’instant pas réag­it. Pas de prise de parole non plus du côté de Gesaf­fel­stein : pour l’heure, le pro­duc­teur du morceau n’a pas con­damné les pro­pos de son acolyte. “Lost In The Fire” est le deux­ième titre sor­ti dans le cadre de la pro­mo­tion de Hype­r­i­on, le prochain album de l’artiste français. A voir cepen­dant, s’il y fig­ur­era tou­jours après cette polémique.

(Vis­ité 7 411 fois)