Crédit : Gaëlle Matata, Loud & Proud 2018

Loud & Proud, le festival des cultures queer revient à la Gaîté Lyrique

Pour la troisième année con­séc­u­tive, le fes­ti­val Loud and Proud, qui met en valeur les artistes féminines et les artistes issus des minorités sex­uelles, inve­sti­ra la Gaîté Lyrique du 4 au 7 juil­let 2019. Encore une fois, le pro­gramme s’articule entre con­certs, ate­liers, per­for­mances, ren­con­tres et pro­jec­tions. Du côté des noms annon­cés aujourd’hui, pas de demi‐mesure, avec le duo légendaire com­posé de Vir­ginie Despentes, autrice de Baise‐Moi du récem­ment adap­té Ver­non Sub­u­tex, et son actrice fétiche tout aus­si punk et rock n’roll, Béa­trice Dalle. Un autre duo, issu de Johan­nes­bourg, les accom­pa­g­n­era le jeu­di soir : Faka, sym­bole de la cul­ture queer de l’Afrique du Sud. La musique africaine sera digne­ment représen­tée au cours des jours suiv­ants, avec des artistes tels que Nyokō Kobaë, Angel‐Ho ou encore Nakhane.

Pas ques­tion d’oublier que le berceau de la cul­ture queer des minorités eth­niques n’est autre que New‐York, et les Etats‐Unis de manière plus large. Le fes­ti­val a donc mis à l’honneur des poin­tures telles que Robert Owens, voix emblé­ma­tique de la house à Chica­go ain­si que le Dj star de la scène vogu­ing new‐yorkaise Vjuan Allure. Pour apporter un peu de fraîcheur cal­i­forni­enne à ce tableau, c’est au duo d’indie rock folk Girlpool que l’appel a été fait.

Et pour ani­mer un fes­ti­val des cul­ture queer, impos­si­ble de man­quer le ball vogu­ing. Le dimanche 7 juil­let, c’est Vinii Revlon, de la House of Revlon, qui organ­is­era un “kiki ball” bicol­ore, unique­ment com­posé de jaune et noir. Pré­parez vos plus beaux cos­tumes, et rendez‐vous le 4 juil­let prochain.

Crédit : Gaëlle Mata­ta, Kid­dy Smile à la Gaîté Lyrique, fes­ti­val Loud & Proud 2018

(Vis­ité 241 fois)