Loud & Proud : ce qu’il ne faut pas manquer

Célébr­er la cul­ture queer sous toutes ses formes. Le fes­ti­val Loud & Proud étoffe une nou­velle fois la pro­gram­ma­tion de sa troisième édi­tion qui pren­dra place à la Gaîté Lyrique du 4 au 7 juil­let 2019. Met­tant en avant des artistes féminines et/ou issus des minorités sex­uelles, l’évène­ment se veut totale­ment pluridis­ci­plinaire, s’ar­tic­u­lant entre con­certs, ate­liers, per­for­mances, ren­con­tres et pro­jec­tions. Voici trois choses à ne pas man­quer.

On prof­it­era en pre­mier lieu d’une pro­gram­ma­tion musi­cale de grande qual­ité, avec des sonorités enjam­bant l’Eu­rope, l’Afrique et l’Amérique du Nord. On attend par­ti­c­ulière­ment le con­cert du tal­entueux Nakhane, prévu pour le ven­dre­di, qui a signé l’an­née dernière un excel­lent deux­ième album, dépeignant sa vie de jeune homo­sex­uel sud-africain. Une soul lan­goureuse, gra­cieuse, propul­sée par de mag­nifiques voix et des arrange­ments var­iés, tein­tés de quelques nuances élec­tron­iques.

Le fes­ti­val est égale­ment socle de nom­breuses ren­con­tres et ate­liers : on pensera notam­ment à la con­férence de Sylvie Tis­sot autour de la gayfriend­li­ness, ses per­cep­tions et ses normes en fonc­tion de l’âge ou du lieu de vie. Des ques­tions épineuses et peu médi­atisées, comme celle de l’ho­mo­sex­u­al­ité en zone rurale seront par exem­ple abor­dées.

Enfin, Loud & Proud, c’est l’oc­ca­sion d’as­sis­ter à des pro­jec­tions thé­ma­tiques et pas­sion­nantes. En tête d’af­fiche, l’avant-première de la nou­velle pro­duc­tion Vice­land, Queer & Fier(ce), un doc­u­men­taire suiv­ant la scène ball­room parisi­enne à tra­vers des fig­ures issues de l’im­mi­gra­tion et de la com­mu­nauté LGBTQ, comme Kid­dy Smile et sa récente per­for­mance à l’Elysée. Rendez-vous en juil­let.

Pour plus encore d’in­fos sur Loud & Proud, ça se passe sur le site du fes­ti­val !

© GaëlleMata­ta

© GaëlleMata­ta

(Vis­ité 249 fois)