Skip to main content
14 mars 2017

L’UVA Festival : 500 festivaliers seulement dans un ancien monastère du 12ème siècle

par Clémence Meunier

La photo parle d’elle-même. Rajoutez-y une programmation plutôt sympa (Antal le fondateur de Rush Hour et son acolyte San Proper, Greg Beato croisé chez L.I.E.S., Donna Leake ayant attiré pas mal de trolls récemment avec une Boiler Room à la sélection pourtant impeccable, Debora Ipekel la moitié de Soul Sisters, Trus’me, ou encore le crew français Les Yeux Orange), un event organisé en toute intimité avec seulement 500 tickets mis en vente… Et vous savez à peu près où on rêve d’aller les 2, 3 et 4 juin prochains : à l’UVA Festival, niché aux pieds de la falaise à Ronda, en Andalousie, où se perche un ancien monastère du 12ème siècle entouré de vignes, reconverti en bodega – comprendre un lieu où il fait bon boire du vin… Et écouter de la house et de la disco, visiblement.

Un festival « faits par des amis, pour des amis » selon le communiqué de presse des organisateurs (le label madrilène Moody Collective et le crew Morning Fever) à la programmation composée de diggers en tout genre, prêts à mixer sous le soleil d’Andalousie : on signe où ?

La programmation complète :

Barış K. (Nublu Records)
Capablanca (Discos Capablanca)
Dorado (Downpitch Recordings)
Fer Xplosion & Eder Croket (Discoteca)
Greg Beato (LIES Records News, Apron Records)
Jackwasfaster (Live) (Rotten City Records)
Juan Chacón (Ménage à Soull)
Kalimera (BOSSA FM)
Matthis Meyer (Live)
Moody Collective
O.BEE (ReSolute)
Samuel Baron
Simone de Kunovich (Klasse Recordings)
Sugar Free & Fonte (C O M A)
Tomas Station (Downpitch Recordings)

Visited 9 times, 1 visit(s) today