Skip to main content
Artwork de la cloud rave "INTERNET RAVE" de ce soir
14 mars 2020

Lyon : la première « cloud rave » de France sera diffusée ce soir depuis le Sucre

par Sylvain Di Cristo

Suite à l’annonce du gouvernement interdisant les rassemblements de plus de 100 personnes sur tout le territoire français pour limiter la propagation du coronavirus, les clubs sont en crise. Mais la résistance du dancefloor organise déjà ses premières actions. Inspiré par les « cloud raves » chinoises, le club lyonnais Le Sucre prévoit ce soir sur la plateforme de jeu vidéo Twitch à 20h sa première INTERNET RAVE, traduction plus francophone du phénomène asiatique de soirées club streamées en live sur Internet à destination des chinois en quarantaine.

 

À lire également
Coronavirus : depuis les clubs vides, les DJs chinois créent la “cloud rave”

 

Une jolie initiative prise dès la mise en place hier, vendredi 13 mars, du décret sur les rassemblements en France : « Une fois toutes les précautions prises pour fermer le club, nous avons voulu essayer de répondre à cette situation d’une manière un peu humoristique, sortir de la psychose ambiante et garder un peu de fête et de fun », nous explique au téléphone Pierre Zeimet, programmateur du club. « C’est aussi une manière de maintenir un lien entre les DJs, l’équipe du Sucre et le public, dans une période où il est bon de se serrer les coudes. »

Cette INTERNET RAVE se streamera donc depuis le Sucre, dans l’habituel DJ booth, avec des horaires aménagées, de 20h à 1h du matin. Côté programmation, il s’agira de garder une partie des artistes originellement prévus au club ce soir-là, pour la résidence du Français Pablo Valentino, Children of the drum (qui devient pour l’occasion la « children of the stream »), avec Mush et quelques invités locaux.

« C’est aussi une manière de maintenir un lien entre les DJs, l’équipe du Sucre et le public, dans une période où il est bon de se serrer les coudes. »

Mais comment payer les frais nécessaires à cette soirée s’il n’y a aucun client dans le club ? « Notre objectif premier n’est pas l’argent mais avant tout de décompresser en ces temps d’inquiétude et aussi de proposer de la musique pour tout le monde. C’est pourquoi l’accès au stream sur Twitch sera gratuit. Néanmoins, comme en Chine, les viewers auront la possibilité, s’ils le souhaitent, de faire des donations via la plateforme pour soutenir et rémunérer le club et les DJs », précise le programmateur. Et ce procédé pourrait bien s’avérer plus lucratif qu’on pourrait le croire. Pour rappel, le 9 février sur le compte TikTok du club chinois One Third, on comptait plus d’un million de viewers et un don d’environ 20 millions de jetons TikTok de la part des utilisateurs de l’application, équivalents à plus d’un million de RMB (environ 130 000€). Notre contact en Chine nous précisait alors : « Pour les gros clubs, les gains générés par chaque stream dépassent ceux qui sont normalement générés sur place. »

Pour en revenir à la France, il y a fort à parier que d’autres clubs s’y mettent dans les jours qui suivent, ce qui serait évidemment une bonne chose au vu de la situation actuelle. Quant au Sucre, qui ne sait pas encore combien de temps le club restera fermé, si la soirée de ce soir rencontre le succès, d’autres pourraient venir.

Lien du stream à venir sur l’event Facebook

Visited 16 times, 1 visit(s) today