Mac Declos sort un album furieusement techno co-produit avec Anetha

Ven­dre­di dernier, Mac Dec­los dévoilait Hard work always pays off , nou­v­el album en col­lab’ avec Anetha sor­ti sur Mama Told Ya, label fondé par cette dernière. Le pro­jet, com­posé de dix tracks hyp­no­ti­sants, nous embar­que dans un voy­age aux con­fins du spec­tre de la musique tech­no. Et nous con­firme, encore une fois, la forte sin­gu­lar­ité du jeune producteur. 

Il est le témoignage d’une nou­velle scène tech­no française plus qu’af­fir­mée. À tra­vers dix titres, le jeune pro­duc­teur Mac Dec­los nous entraîne dans un tour­bil­lon tech­no aux fron­tières de plusieurs influ­ences : trance sym­phonique, rythme afro cap­ti­vant, tech­no ghet­to bondis­sante et folie post-club fasci­nante se retrou­vent pour un com­bo enragé et exces­sive­ment dansant. Artiste hyper pro­duc­tif dont les releas­es et col­lab’ avec artistes et amis se mul­ti­plient sans relâche, Mac Dec­los défend ici une fast tech­no à l’am­biance assuré­ment rave.

Avec Hard work always pays off, Mac Dec­los nous offre 52 min­utes de tech­no hyp­no­ti­sante, par­faite­ment assor­tie à une cov­er totale­ment psy­ché réal­isée par Sébastien Rabaste. Dont l’esthé­tique rap­pelle encore une fois la direc­tion artis­tique bien pré­cise et nova­trice de Mama Told Ya. Arrivé il y a seule­ment quelques mois sur ce jeune label, Mac Dec­los avait à cette occa­sion rejoint d’autres acteurs promet­teurs de la scène tech­no, comme uf095 et ABSL. Il est égale­ment très proche du label parisien Mai­son Close et de son fon­da­teur Lac­ch­esi, avec qui il a pour habi­tude de délivr­er des b2b mémorables à la syn­ergie évidente.

En con­clu­sion, des tracks plus furieux les uns que les autres à écouter non-stop et qu’on a surtout hâte de décou­vrir en club. His­toire de taper du pied comme il se doit.

À lire aussi Tsugi Birthday Tour : à Brest avec Miel de Montagne, Gwendoline, Kalika, SNTS
(Vis­ité 422 fois)