mapping par UNI-K

Marathon techno : le collectif Sutter Event fête son anniversaire à Nancy, Lille, Metz et Paris

Pour son troisième anniver­saire, le col­lec­tif Sut­ter Event met les petits plats dans les grands et pré­pare pas moins de qua­tre événe­ments à Nan­cy, Lille, Paris, et Metz

Le col­lec­tif ini­tiale­ment basé à Metz met d’or­di­naire un point d’hon­neur à œuvr­er dans des lieux incon­grus et atyp­iques. Entre ware­hous­es, forts, pool-parties, open-airs, et même églis­es, Sut­ter Event sait s’y pren­dre pour organ­is­er une rave en toute légal­ité. Au delà de la musique, leurs événe­ments font la part belle aux arts visuels. “À chaque événe­ment, on essaie d’avoir une scéno­gra­phie et un map­ping dif­férent, de faire des per­for­mances lives comme du graff, ou de la pein­ture. On cherche quelque chose d’im­mer­sif et cohérent à la fois avec le lieu, et la musique qu’on pro­pose.” Cette fois, c’est qua­tre insti­tu­tions hexag­o­nales qui seront investies pour autant de nuits blanch­es. L’ob­jec­tif étant bien enten­du de s’élargir et pro­pos­er leur vision de la fête en d’autres con­trées.

La soirée organ­isée en co-production avec les parisiens d’Ex­il à l’En­vers club de Nan­cy ouvri­ra les hos­til­ités le 5 octo­bre prochain. Kobosil y jouera un set de 4h30 après un warm-up d’Ire­nee S, l’un des activistes de Sut­ter Event. Le ven­dre­di 12 octo­bre, Cler­ic et Birth Of Fre­quen­cy pour­suiv­ront les fes­tiv­ités au Mag­a­zine Club de Lille, soirée pour laque­lle on vous fait gag­n­er des places ici.

Le ven­dre­di 19 octo­bre, Sut­ter Event reprend le con­trôle du Glazart, lieu qu’ils ont déjà investi en févri­er dernier avec Scalameriya et le duo ital­ien 999999999. Pour cette nou­velle soirée, ils reçoivent Darza­ck et réin­vi­tent Dario Rossi. L’émi­nent street-drummer (per­son­ne jouant de la bat­terie avec des objets de récup’) avait déjà répon­du à l’ap­pel du col­lec­tif en jouant un live filmé par Cer­cle dans l’église Saint Pierre aux Non­nains, à Metz. Pour ce nou­v­el événe­ment par­ti­c­uli­er,  les deux pro­duc­teurs s’al­lieront pour créer une tran­si­tion d’une demi heure entre leurs deux lives.“On com­mence à bien con­naître Dario. Après l’an­nu­la­tion du Metz Elec­tron­ique Fes­ti­val 2017 pour des raisons d’é­tat d’ur­gence, il nous a fait l’hon­neur de se pro­duire pour un con­cert sur­prise sur la place d’armes de Metz, face à la cathé­drale. C’é­tait évi­dent pour nous de l’in­viter, d’au­tant plus que pour cette édi­tion, il présente un nou­veau pro­jet mélangeant ses habituels seaux et casseroles à des machines élec­tron­iques”. Des places sont à gag­n­er ici. Pour clore les deux semaines de fes­toiement, Sut­ter Event retourne dans sa ville d’o­rig­ine dès le lende­main. On sera alors le 20, et c’est La Douche Froide, à Metz, qui accueillera un plateau pure­ment local.

Autre soirée est organ­isée le 31 octo­bre par la même équipe : La Metz d’Hal­loween, évidem­ment. Aux platines : Antony Adams, Noir Vel­vet, Taaris, Ire­nee S et David Lee, pen­dant que Kogaone pein­dra une fresque de 30m² en l’hon­neur de la plus som­bre des fêtes. Les déguise­ments seront évidem­ment de mise, mais la vraie bonne sur­prise vient du roller dis­co mis en place pour l’événe­ment. L’oc­ca­sion pour Sut­ter Event de repren­dre ses habi­tudes et de s’éloign­er des for­mats tra­di­tion­nels.

Retrou­vez les dif­férents événe­ments ici : Nan­cyLille, Paris et Metz.

 

(Vis­ité 530 fois)