Justice à l'AccorHotels Arena, le 14 octobre 2017. Crédit : Toni François

Les musiques électroniques continuent de rameuter les foules

Comme tous les ans, le CNV (Cen­tre nation­al de la chan­son, des var­iétés et du jazz) vient de pub­li­er son étude sur la dif­fu­sion des spec­ta­cles de var­iétés et de musiques actuelles. Après une hausse mod­érée en 2015 et 2016 suite aux atten­tats, le marché du spec­ta­cle est repar­ti de plus belle en 2017. La preuve : une crois­sance de 15% des recettes de bil­let­terie, atteignant les 930 mil­lions d’eu­ros de béné­fices pour un peu plus de 65 000 représen­ta­tions. L’ou­ver­ture des géantes arènes Seine Musi­cale à Boulogne-Billancourt et U Are­na à Nan­terre — plus grande scène d’Eu­rope — tout comme l’ar­rivée du mastodonte améri­cain Lol­la­palooza dans la cap­i­tale y sont sûre­ment pour quelque chose.

Par­mi tous les gen­res, les musiques élec­tron­iques se fraient une place hon­or­able, représen­tant 10% des fréquen­ta­tions avec près de trois mil­lions d’en­trées. A not­er, c’est autant que la caté­gorie rap et hip-hop, aidée par un bond de 59% par rap­port à l’an­née précé­dente. Si les musiques élec­tron­iques sont le genre le plus généré dans un con­texte fes­ti­va­lier — presque la moitié -, elles ont aug­men­té, autant dans le nom­bre d’événe­ments, dans la fréquen­ta­tion et dans les recettes, atteignant les 63 mil­lions. Tout cela, mal­gré un prix moyen du bil­let par­mi les plus bas (24€ con­tre 35€ en moyenne).

Pour arriv­er à ces chiffres, on retrou­ve en tête de file la tournée événe­ment de Jus­tice passée par les plus grands fes­ti­vals de l’été avant un final splen­dide à l’Ac­corHo­tels Are­na mais aus­si les tournées de Petit Bis­cuit, Rone ou encore Møme. Toute­fois loin de réu­nir autant que David Guet­ta et Jean-Michel Jarre en 2016. Mais assez pour com­penser l’ab­sence du Weath­er Fes­ti­val et la baisse de fréquen­ta­tion de l’Elek­tric Park — ancien Inox Park — passé de 20 000 à 11 000 afi­ciona­dos entre 2016 et 2017. Ce dernier a toute­fois con­nu une hausse à 15 000 par­tic­i­pants lors de la dernière édi­tion. N’en déplaise à cer­tains, les musiques élec­tron­iques ont un bel avenir devant elles…

(Vis­ité 942 fois)