Skip to main content
17 octobre 2017

Max Cooper annonce son nouvel EP avec un morceau deep et tribal, « Stacked Moments »

par Antoine Tombini

Fin 2016, Max Cooper dévoilait un excellent album conceptuel, Emergence, illustrant en musique le développement de l’univers et de l’humanité. Le long-format connaissait un nouveau souffle avec son édition remixée, sortie en mars de cette année, avec notamment les relectures de Christian LöfflerVessels, Patrice Baümel ou encore John Tejada. Le producteur et ancien docteur en génétique poursuivait le travail amorcé sur son album – à savoir mélanger musique et sciences – fin mai, avec un nouvel EP, Chromosaccompagné de trois vidéos psyché-scientifiques. Aujourd’hui, Max Cooper persévère dans cette exploration avec sa prochaine sortie, l’EP World Passing By, prévue le 24 novembre sur son label Mesh.

« Comme dans beaucoup de mes projets, le monde naturel et sa structure fournissent toute l’inspiration nécessaire« , révèle le producteur. Cette fois-ci, c’est à la dimension temporelle qu’il s’intéresse : « Je me demandais si notre expérience du temps pouvait être expliquée. »

En attendant la vidéo réalisée en collaboration avec l’artiste Kevin McGloughlin illustrant ses recherches, Max Cooper vient de révéler aujourd’hui le premier extrait de World Passing By, « Stacked Moments ». Deep et progressive, la ligne de basse du morceau est agrémentée d’une myriade de sonorités, entre des nappes synthétiques pesantes et des percussions additionnelles, rendant le tout presque tribal, et emmenant alors l’auditeur vers une apogée tumultueuse.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive pas seule, Max Cooper vient aussi d’annoncer une tournée européenne et sera de passage le 7 novembre à La Gaîté Lyrique, à Paris , le 10 à la Paloma, à Nîmes, le 11 au Rocher de Palmer à Bordeaux et le 12 au Sucre à Lyon.

Visited 28 times, 1 visit(s) today