Image d'illustration / ©Joel Muniz

Mediapart publie une enquête accablante sur les violences sexuelles dans le milieu metal

Medi­a­part pub­li­ait same­di une enquête sur les vio­lences sex­istes et sex­uelles qui ont court dans le milieu punk, hard­core et met­al en France. On y décou­vre l’é­ten­due d’un phénomène qui ne sem­ble épargn­er aucune scène.

En France, le mou­ve­ment #Music­Too n’a pas fini de faire du bruit. Une nou­velle enquête réal­isée par Dona­tien Huet pour Medi­a­part s’est attaquée cette fois-ci aux scènes punk, hard­core et met­al, et sans sur­prise, l’é­ten­due des vio­lences sex­istes et sex­uelles est la même qu’ailleurs. On y décou­vre le témoignages de nom­breuses actri­ces de ce milieu qui dénon­cent la tox­i­c­ité de la “grande famille du met­al”, comme celui par exem­ple d’Em­ma : « Dans cette scène, si on est une femme et qu’on couche avec un mec, on est désignée comme une “pute”. » Elle con­tin­ue : « Si on porte un t‑shirt d’un groupe, on nous demande sou­vent si c’est parce qu’on veut sucer ses musi­ciens. Aujour­d’hui je ne porte plus de t‑shirts de groupes. »

Un autre témoignage décrit les manières d’un gui­tariste en tournée : “Le con­nais­sant peu, ça m’a franche­ment agacé qu’il m’empoigne le cul à deux repris­es en me chu­chotant une blague salace à l’or­eille. Je l’ai vu faire la même chose à un col­lègue, assor­ti d’un élé­gant : “Tu veux pas me sucer vite fait ?”, après l’avoir légère­ment éloigné de moi.”

 

À lire également
#MusicToo a récolté 302 témoignages de violences sexuelles dans le milieu de la musique
Violences sexuelles dans la musique : Mediapart révèle 2 grandes enquêtes accablantes

 

Heureuse­ment, depuis 2020 et le mou­ve­ment #Music­Too, des col­lec­tifs se sont organ­isés pour dénon­cer ces vio­lences et bris­er l’omer­ta sur le sex­isme de ces scènes. L’en­quête men­tionne ain­si le pod­cast Heavys­tériques, qui invite chaque mois des musi­ci­ennes, tech­ni­ci­ennes ou sim­ple­ment mem­bres du pub­lic à pren­dre la parole pour par­ler de leurs expéri­ences ; ou encore Salut les Zikettes, qui organ­isent des ate­liers de musique et d’empowerment pour les femmes. On espère que leurs actions fer­ont évoluer les men­tal­ités, pour clore une bonne fois pour toute #Music­Too.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par #Music­TooFrance (@musictoofrance)

Cliquez pour acheter le mag, tou­jours disponible à la com­mande en ligne

(Vis­ité 3 886 fois)