Skip to main content
extrait de la pochette de "Memory Streams", de Portico Quartet
4 octobre 2019

« Memory Streams » : le cinquième album doux et jazzy de Portico Quartet

par Juliette Chevet

Après avoir fait l’unanimité cet été à Dour, le groupe anglais Portico Quartet livre un cinquième album tout en délicatesse. À mi-chemin entre jazz, ambient et influences world, Memory Streams (Gondwana Records) étend encore davantage la palette musicale du groupe. Le quartet, créé il y a bientôt 12 ans, avait déjà dévoilé le mois dernier le clip live de « Offset » : un concert planant ou s’invitent les rayons lumineux de la pochette de l’album.

Memory Streams reste dans la lignée de leurs albums précédents avec un esprit jazz, et le groupe explore à nouveau de nombreux horizons musicaux, entre batterie, cuivres, contrebasse et hang drum. Ce dernier est l’instrument fétiche du groupe : une percussion aux sonorités étouffées, douces et enivrantes qui se joue à l’origine avec les mains – mais que Keir Vine se plaît à jouer à sa facon : avec des baguettes.

« Nous avons cherché à créer une musique avec une réelle texture, de la matière et de l‘espace à l’intérieur. Quelque chose qui donnait l’impression d’être vivant, réel et éclatant », explique Duncan Bellamy, batteur du groupe. L’expression de cette vie et cette énergie se retrouve dans des morceaux comme « With, Beside, Against » : une ambiance profonde installée par un clavier, par moment destructurée par le tintement impulsif des cymbales. « Immediately Visible » s’engage avec une mélodie calme au hang et un dénouement tout en enchevêtrement de rythmes. Le morceau « Double Helix », quant à lui, est le plus long de l’album, comme une complainte au saxophone, et se conclut en apothéose avec une ligne claire à la contrebasse et un rythme sec à la batterie.

« Pour le pire ou le meilleur, je pense que nous avons toujours été un groupe plutôt isolé des autres. Nous ne nous sommes jamais vraiment sentis liés à aucune scène depuis le premier jour où nous avons commencé à faire de la musique », explique le batteur du groupe. Effectivement, la musique de Portico Quartet ne rentre pas dans aucune case déterminée, mais c’est assurément pour le meilleur.

Notez que les britanniques Jack Wyllie, Duncan Bellamy, Milo Fitzpatrick et Keir Vine seront en concert à la Gaîté Lyrique le 23 octobre.

Visited 10 times, 1 visit(s) today