© Capture d'écran vidéo Youtube

🔊 Metronomy sort un nouvel album feel-good en post-pandĂ©mie

Small World est le nou­v­el album de Metron­o­my. Le pro­jet con­traste avec les prĂ©cé­dents pro­jets du groupe s’in­stal­lant dans une dynamique de pro­duc­tion trop con­fort­able pour ĂȘtre vĂ©ri­ta­ble­ment sur­prenante Ă  l’é­coute. Critique.

Arti­cle issu du Tsu­gi 147 : Radio Activ­i­ty, La folle his­toire des radios musi­cales : des pirates aux webra­dios disponible main­tenant en kiosque et Ă  la com­mande en ligne.

 

« Voilà le genre de morceaux que les enfants pour­raient aimer », nous dit Joseph Mount, qui a donc choisi d’en truf­fer le septième album de son bon vieux groupe, à en croire l’argumentaire de presse. Et c’est mal connaître les enfants. En 2022, ils écoutent du trap­core, se vril­lent le cerveau sur Tik­Tok et n’auraient que faire de la pop famil­iale dont Metron­o­my a décidé de devenir un fab­ri­cant haut de gamme. On quit­tait les Anglais il y a deux ans à cheval entre excentricités électro et tubes pour col­lege dis­co, tou­jours distingués par un art du stu­dio et un arrière-goût doux-amer. Small World jette l’éponge et se vautre dans le réconfort post-pandémique (« Things Will Be Fine », « It’s Good To Be Back »), tout le long d’une série de ritour­nelles feel-good à l’écriture pro­gram­ma­tique. Ambi­tion et expérimentation ont été évacuées au prof­it d’une pro­duc­tion en ser­vice min­i­mum, boisée et pru­dente, qui sauve les apparences. Deux titres sur­na­gent : « Life And Death », saut de l’ange en ouver­ture, digne d’un bon Sébastien Tel­li­er, et « I Lost My Mind », spi­rale psy­ché qui aurait mérité un développement plus courageux. Il faut croire que le raf­fine­ment cos­su à la française a gagné Jo Mount, résident parisien, qui signe là un album béat, mar­quant la muta­tion de Metron­o­my en un Elec­tric Light Orches­tra du Covid.

❏

Retrouvez plus d’articles dans le  Tsugi 147 : Radio Activity, La folle histoire des radios musicales : des pirates aux webradios disponible maintenant en kiosque et Ă  la commande en ligne.

Tsugi 147

(Vis­itĂ© 334 fois)