Mix with the Masters : un nouveau studio flambant neuf au cœur de Paris

Vic­tor Lévy-Lasne et Maxime Le Guil, fon­da­teurs de Mix with the Mas­ters, s’apprêtent à inau­gur­er en novem­bre leur pre­mier stu­dio d’enregistrement à Paris, rue Boy­er, dans le XXe arrondisse­ment. Au pro­gramme, ren­con­tres et pro­duc­tion musi­cale dans un cadre plus qu’agréable. 

C’est un pro­jet né d’une envie com­mune de ren­con­tres et de pro­duc­tions musi­cales haut de gamme, dans un lieu parisien unique adap­té aux besoins de la créa­tion. Ouvert aux musi­ciens et pro­duc­teurs à la recherche d’un espace de tra­vail dans la cap­i­tale, ce lieu fera égale­ment office de QG pour les activ­ités de Mix with the Mas­ters. “Au-delà des aspects tech­niques, nous souhaitions recréer l’esprit des stu­dios mythiques, lieux vivants d’échange et de ren­con­tres, mais aus­si fonder un espace qui dépasse le seul cadre de la pro­duc­tion musi­cale” résume Vic­tor. En par­al­lèle, le duo vient égale­ment de créer une salle d’écriture à la Maro­quiner­ie, à deux pas du stu­dio, pour tra­vailler plus en amont sur cer­tains projets…

 

Mix WitH The Masters

 

Quant à la con­cep­tion du stu­dio, les deux pas­sion­nés de musique se sont inspirés des stu­dios mythiques des années 70 et 80. Ils ont donc logique­ment fait appel à l’Américain John Sto­ryk, ancien ami de Jimi Hen­drix et design­er d’Elec­tric Lady, son légendaire stu­dio new-yorkais. Il signe ici sa pre­mière réal­i­sa­tion en France.  Maxime et Vic­tor s“expliquent : “forts de notre posi­tion­nement haut de gamme, nous souhaitions envoy­er un sig­nal fort en réinvestissant dans la pro­duc­tion musi­cale et en con­ce­vant un stu­dio excep­tion­nel avec un niveau d’exigence élevé et sans le moin­dre com­pro­mis sur la qualité”.

C’est Jack Antonoff, chanteur du groupe de rock Bleach­ers et pro­duc­teur de nom­breux albums d’artistes inter­na­tionaux comme Lana del Rey, qui inau­gure le lieu de sa présence en y tra­vail­lant pen­dant trois mois: “Nous pou­vions dif­fi­cile­ment rêver d’un pre­mier invité plus pres­tigieux. Nous espérions qu’un tel événement surviendrait d’ici 3 à 5 ans, mais sûrement pas avant même l’ouverture offi­cielle du stu­dio” déclare Maxime. Le célèbre pro­duc­teur était tombé sous le charme, lors de sa dernière vis­ite à Paris, du lieu et de son atmo­sphère… Prochaine­ment, Maxime y enreg­istr­era le prochain album de Mélody Gar­dot dans son intégralité.

 

studio

(Vis­ité 530 fois)