Moby voit l’avenir en noir dans son nouveau clip

On con­nait autant Moby pour sa musique que pour son engage­ment. Après une péri­ode punk de deux albums, These Sys­tems Are Falling et More Fast Songs About Apoc­a­lypse, en com­pag­nie du groupe The Void Pacif­ic Choir, Moby retourne au trip-hop et sons élec­tron­iques pour son nou­veau disque en solo, Every­thing Was Beau­ti­ful And Noth­ing Hurt. Ces noms d’albums reflè­tent la vision de l’artiste sur le devenir de notre monde, et il le voit de manière plutôt som­bre.

Cri­ti­quant la société de con­som­ma­tion, défen­dant la cause des ani­maux, dénonçant les absur­dités poli­tiques, Moby est sur de nom­breux fronts. Avec ce clip pour “This Wild Dark­ness”, il s’attaque au total­i­tarisme qui pour­rait revenir au pou­voir. Sur fond de gospel et de trip-hop, dans la même veine que le précé­dent “Mere Anar­chy”. Un chou­ette extrait qui en dit beau­coup sur le ton d’Every­thing Was Beau­ti­ful And Noth­ing Hurt, qui sera disponible le 2 mars.

(Vis­ité 510 fois)