Skip to main content
27 février 2018

Moby voit l’avenir en noir dans son nouveau clip

par Corentin Kieffer

On connait autant Moby pour sa musique que pour son engagement. Après une période punk de deux albums, These Systems Are Falling et More Fast Songs About Apocalypse, en compagnie du groupe The Void Pacific Choir, Moby retourne au trip-hop et sons électroniques pour son nouveau disque en solo, Everything Was Beautiful And Nothing Hurt. Ces noms d’albums reflètent la vision de l’artiste sur le devenir de notre monde, et il le voit de manière plutôt sombre.

Critiquant la société de consommation, défendant la cause des animaux, dénonçant les absurdités politiques, Moby est sur de nombreux fronts. Avec ce clip pour « This Wild Darkness », il s’attaque au totalitarisme qui pourrait revenir au pouvoir. Sur fond de gospel et de trip-hop, dans la même veine que le précédent « Mere Anarchy« . Un chouette extrait qui en dit beaucoup sur le ton d’Everything Was Beautiful And Nothing Hurt, qui sera disponible le 2 mars.

Visited 17 times, 1 visit(s) today