Le 360 Music Factory, où se dérouleront les cours

Module : une nouvelle école pour apprendre la production électronique ouvre à Paris

Née pen­dant le con­fine­ment, la for­ma­tion Mod­ule veut réin­ven­ter l’ap­pren­tis­sage de la pro­duc­tion de musiques élec­tron­iques. Au sein des locaux flam­bant neufs du 360 Music Fac­to­ry dans le 18e à Paris, l’é­cole pro­posera ses pre­miers cours en présen­tiel dès le 8 septembre.

Si vous rêvez d’ap­pel­er Simo Cell « pro­fesseur », Mod­ule peut faire de ce rêve une réal­ité. Le DJ et pro­duc­teur parisien fig­ur­era par­mi les profs de Mod­ule, avec le pro­duc­teur Julien Brif­faz (Tëkel, Bot’Ox, Poni Hoax), San­dro Maru­ani alias Secu­ri­ty DJ, Nico­las Ville­brun alias DJ Tite (moitié de Soci­ety of Silence), et les com­pos­i­teurs Antoine Degonville et Stanislav Makovsky. Six acteurs renom­més de la scène élec­tron­ique parisi­enne réu­nis pour enseign­er la théorie et la méth­ode, cen­trée sur la pro­duc­tion de musique élec­tron­ique et non le DJing. « Ça n’a pas été dif­fi­cile de les con­va­in­cre, ils ont tout de suite dit oui », nous con­fie Leonid Yarosh, fon­da­teur de Module.

Pas­sion­né de musique élec­tron­ique, Leonid Yarosh s’est lancé dans le pro­jet après avoir lui-même suivi une for­ma­tion à dis­tance basée en Ukraine, son pays d’o­rig­ine. « J’ai regardé ce qui exis­tait déjà à Paris et je n’ai rien trou­vé, à part des for­ma­tions en ligne ou des écoles très chères et qui deman­dent beau­coup de temps. Je suis ren­tré en con­tact avec la for­ma­tion ukraini­enne qui m’a aidé à fonder la mienne. » Le con­cept de Mod­ule se veut ain­si inno­vant, avec une une for­ma­tion plus acces­si­ble en matière de prix et de temps : un pro­gramme à moins de 1 000 euros (950€) pour 18 cours répar­tis sur six semaines, avec six heures de cours par semaine les mar­di et jeu­di soirs ain­si que le samedi.

Le 360 Music Fac­to­ry, où se dérouleront les cours

Le 360 Music Fac­to­ry, au 32 rue Myrha

Ouverte à tou·te·s, cette pre­mière pro­mo­tion accueille les débu­tants quel que soit leur niveau : « Je recevrai indi­vidu­elle­ment chaque per­son­ne après qu’elle se soit inscrite pour faire le point avec elle. Évidem­ment, ça aide si on a déjà une petite expéri­ence, mais ce n’est pas une oblig­a­tion. » En cours, il suf­fit d’ap­porter son ordi­na­teur per­son­nel avec le logi­ciel de MAO Able­ton instal­lé dessus, seul préreq­uis de l’é­cole. Pre­mière étape : la maîtrise de ce soft­ware, avec l’ob­jec­tif de repar­tir avec deux ou trois tracks enreg­istrés à l’is­sue des six semaines de cours.

Et puis surtout, repar­tir après son pre­mier live : comme toute bonne fin de pro­mo, une soirée aura lieu, pen­dant laque­lle les élèves joueront leurs créa­tions. Un évène­ment qui pour­ra servir de trem­plin pour les jeunes pro­duc­teurs : « C’est un petit coup de boost pour se faire remar­quer. Ensuite, l’ob­jec­tif sera de créer une com­mu­nauté, pour que les anciens élèves puis­sent tou­jours venir dis­cuter avec les profs. »

Du 8 sep­tem­bre au 17 octo­bre, les cours auront lieu dans le 18e arrondisse­ment, dans le bâti­ment 360 Music Fac­to­ry, ouvert en jan­vi­er dernier et entière­ment dédié à la musique.

Les inscrip­tions sont encore ouvertes ici. Pour les intéressé·e·s qui ne seront pas disponibles à ces dates, pas de panique : d’autres for­ma­tions devraient être organ­isées par la suite, voire même une for­ma­tion en ligne qui per­me­t­trait d’en­seign­er dans toute la France.

Cap­ture d’écran du site de Module

(Vis­ité 1 548 fois)