Mothxr — Centerfold

Extrait du numéro 89 de Tsu­gi, févri­er 2016.

Penn Bad­g­ley, con­nu pour son rôle dans Gos­sip Girl, a cer­taine­ment dû redou­bler d’effort avec son groupe Moth­xr pour ne pas être rangé dans la caté­gorie “chanteur pour minettes”. On aurait pu pass­er sous silence cette incar­tade audio­vi­suelle, mais il fal­lait la soulign­er, car au fil de l’écoute de son pre­mier album inti­t­ulé Cen­ter­fold, le quatuor orig­i­naire de Brook­lyn arrive petit à petit à gom­mer le passé. D’abord avec le suave “Stranger”, douceur ryth­mée tout du long par une nappe ténébreuse où des échos incer­tains vien­nent se per­dre. Mais la vraie sur­prise de Cen­ter­fold réside dans “Under­ground”, qui débute avec une ligne de basse de laque­lle on aurait pu voir éclater un morceau très rock. Finale­ment, elle amène une bal­lade pop addic­tive, tant par sa puis­sance que par l’innocence des paroles. Soulignons la beauté de “Vic­tim” et son sax­o­phone qui lui offre beau­coup de grâce. Pas un album pour minettes donc, mais un disque qui apaise et annonce un avenir musi­cal promet­teur à nos qua­tre New-Yorkais. (Nora Djaouat)

(Vis­ité 154 fois)