Crédit : PE Testard

Nanna” : découvrez le single cosmique de Fils Cara, dernière signature de microqlima

Le rap est partout. Ecouté par (presque) tous, il trace sa route par­mi les gen­res les plus pop­u­laires de notre époque, tout en se diver­si­fi­ant. De Boo­ba à We Love Green à PNL en (fausse) couv’ de Tsu­gi, impos­si­ble de le nier. Ce n’était donc qu’une ques­tion de temps avant que le label parisien micro­qli­ma, écurie de L’Impératrice, Pépite ou Isaac Delu­sion, ne trou­ve sa pro­pre per­le. Bien­v­enue à Fils Cara, dont la musique est un mélange de voy­age inter­stel­laire et de poésie.

Cara, c’est le nom de famille de la mère, sicili­enne. Ici s’arrête toute affil­i­a­tion avec l’Italie. Les idol­es du rappeur se situent plutôt chez les Anglo‐saxons, entre Kate Bush, David Bowie ou Kurt Cobain. Une foule d’inspirations éclec­tiques, desquelles résulte un rap qui flirte avec une pop rêveuse. “Nan­na” en est le digne résul­tat. Avec sa pro­duc­tion douce et planante, le morceau n’est pas sans rap­pel­er un cer­tain Zed Yun Pavarot­ti. D’ailleurs, sur­prise, c’est le pro­duc­teur Osha qui se cache der­rière “Nan­na”, égale­ment à l’oeuvre avec Pavarot­ti. L’affiliation entre les deux rappeurs va encore plus loin : ils apparte­naient tous deux au crew P.O.S.A (à l’époque, Fils Cara oeu­vrait sous le pseu­do­nyme de Klë). 

Les paroles se mari­ent par­faite­ment à cette mélodie apaisante, dans leur évo­ca­tion d’un monde en ape­san­teur : “Ce soir j’ai le mojo grav­i­ta­tion­nel / J’ai repéré Nan­na dans le fond de la cour”. Une leçon de séduc­tion par­mi les étoiles donc, comme le prou­ve le refrain : “Laisse‐moi tourn­er autour de toi / Comme un satel­lite”. Plus on écoute “Nan­na”, plus on se dit que finale­ment, la Voie Lac­tée sem­ble être le meilleur endroit pour dra­guer, entre pluie d’étoiles filantes et absence de grav­i­ta­tion. Pour ce qui est de la suite, Vol­ume, son pre­mier EP, est prévu pour la ren­trée prochaine. En atten­dant, on pour­suit le voy­age inter­galac­tique.

Fils Cara sera en con­cert le 24 août prochain lors du fes­ti­val Rock en Seine à Paris. Retrou­vez plus d’informations sur le site du fes­ti­val

(Vis­ité 582 fois)