Crédit photo : Paola Kudacki

Nina Kraviz raconte ce moment où l’acid music a tout changé

Elles et ils sont musi­ciens, actri­ces, chanteurs, DJs, pro­duc­tri­ces, dessi­na­teurs de BD, pro­gram­ma­tri­ces de soirées, réal­isa­teurs… Un jour, un con­cert, un disque, un clip ou une expéri­ence ont changé leur vie, l’ont sauvée par­fois. Tous racon­tent ce moment charnière qui a fait bas­culer leur exis­tence dans le Tsu­gi 131, disponible en kiosque. Ici, Nina Krav­iz.

Je suis dans ma cham­bre, en train d’écouter un très bon morceau de rock. Il fait nuit et seules les petites lumières du récep­teur radio clig­no­tent par inter­mit­tence. Soudaine­ment la musique s’interrompt et une voix soyeuse annonce qu’il est 3h du matin, puis dis­paraît, me lais­sant avec le son d’une grosse caisse se dis­solvant douce­ment dans une mélopée syn­thé­tique comme je n’en ai jamais enten­due aupar­a­vant. Je me pré­cip­ite vers la table où est posé mon sys­tème son et je presse la touche “record” du lecteur de cas­settes. La “chan­son” est sans vocaux, mais des bribes de phras­es qui se répè­tent en boucle sur un rythme atyp­ique et se fondent dans une autre “chan­son”, en créant une atmo­sphère très ten­due. Je suis excitée par ce qui va se pro­duire ensuite, bien que je sente qu’il n’y avait pas de com­mence­ment et qu’il ne va prob­a­ble­ment pas y avoir de fin. Je ressens comme une magie, comme si un secret très par­ti­c­uli­er venait d’être partagé avec moi, et moi seule­ment. La voix revient après quelques min­utes annon­cer que l’on écoutait de “l’acid music” dans un mix, que lui, la voix, est un DJ du nom d’Oleg Suhov, et qu’il s’agit de son show nom­mé Garage, qui va dur­er encore 90 min­utes. Bien des années se sont écoulées depuis cette nuit-là, mais je ressens tou­jours cette exci­ta­tion très par­ti­c­ulière à chaque fois que j’écoute un bon DJ. Un secret qui n’est partagé qu’avec toi à un moment bien pré­cis.”

Retrou­vez les his­toires de Lau­rent Gar­nier, Chloé, Arnaud Rebo­ti­ni, Rone, Dave Haslam, AZF, Bob Sinclar, Vital­ic, Jean-Michel Jarre, Ago­ria, Jen­nifer Car­di­ni mais aus­si Thomas VBD, Léa Druck­er, Xavier Veil­han, Kim Chap­iron ou Riad Sat­touf dans le Tsu­gi 131, main­tenant disponible en kiosque et en ligne.

Tsugi 131, disponible partout

 

À lire également
Laurent Garnier raconte ce moment où la musique a tout changé

(Vis­ité 1 292 fois)