Nihiloxica ©Luc Delagontrie

NYOKOBOP 2019 : le festival parisien qui propose deux mois de fêtes et de tour du monde musical

Les vacances sont ter­minées depuis un moment et la gri­saille pointe le bout de son nez. Pas de panique, vous allez pou­voir voy­ager aux qua­tre coins du globe sans bouger de Paris car le monde entier se réu­nit au Hasard Ludique pour deux mois de célébra­tions et de décou­vertes musi­cales. Pour sa troisième édi­tion, le fes­ti­val NYOKOBOP repart à la con­quête de la planète à tra­vers une pro­gram­ma­tion tou­jours aus­si avant-gardiste et auda­cieuse. Du 31 octo­bre au 7 décem­bre, des con­certs, soirées club, con­férences et pro­jec­tions met­tront en lumière ce qui se fait de plus récent en matière de musique urbaine et élec­tron­ique. Nou­veauté cette année : une soirée gra­tu­ite inti­t­ulée “NYOKOBOP Hors les murs” se tien­dra pour la pre­mière fois au sein du musée du quai Bran­ly — Jacques Chirac le 29 novem­bre, pour un “voy­age au coeur du sound sys­tem mon­di­al”. Comme lors de tous les évène­ments du fes­ti­val, le métis­sage musi­cal sera mis à l’hon­neur avec des com­bi­naisons de styles à la fois sur­prenantes et cohérentes.

Côté musique, il y en aura pour tous les goûts. De l’afro­fu­sion d’Eki­ti Sound à la trop­i­cal bass du duo péru­vien Dengue Dengue Dengue, tous les con­ti­nents seront bien vis­ités. Comme par exem­ple lors de la soirée gra­tu­ite du 2 novem­bre, con­fiée au label CHINABOT, qui pro­posera d’é­couter des artistes de la scène under­ground asi­a­tique qui allient influ­ences tra­di­tion­nelles et sonorités con­tem­po­raines dans leurs créa­tions. À décou­vrir égale­ment la soirée du label et fes­ti­val ougandais Nyege Nyege, qui met­tra en avant des artistes comme Kam­pire et sa house afrobeat ou Catu Dio­sis et son afro bass. Alors que les esprits se nour­riront de la bonne musique dis­til­lée chaque soir, il fau­dra aus­si bien se désaltér­er. Niveau bois­son, des bières pres­sions, des cock­tails mai­son et des jus et vin 100% bio seront à déguster avec même un Hap­py hour du mar­di au ven­dre­di de 18h à 20h. Il n’y a plus qu’à pren­dre son passe­port.

Pour toute infor­ma­tion sup­plé­men­taire, pro­gram­ma­tion com­plète et réser­va­tion, c’est sur leur site inter­net que ça se passe. 

En bonus, voici une petite playlist des artistes présents pour cette nou­velle édi­tion du fes­ti­val NYOKOBOP :

L’af­fiche du fes­ti­val : 

(Vis­ité 427 fois)