Oh, un album surprise de Venetian Snares !

Hap­py birth­day Aaron Funk ! Pour fêter son 43ème anniver­saire, Venet­ian Snares, le héros des expéri­men­ta­tions élec­tron­iques, bruitistes et breakées, a sor­ti un nou­v­el album, comme ça sans trop prévenir qui que ce soit — une habi­tude chez le Cana­di­en, qui côté teas­ing s’est cette fois con­tenté de quelques art­works postés ces derniers jours, sans plus d’explication. Le titre du cadeau ? She Began To Cry Tears Of Blood Which Became Lit­tle Brick Hous­es When They Hit The Ground. Les noms des morceaux inclus dans ce douze-titre sont tout aus­si évo­ca­teurs, à l’image de “He Shit Out His Own Skele­ton And Wore His Flop­py Flesh Like A Trench Coat” ou “Eric And Kit­ty Both Die With­in A Month Of Each Oth­er, Red Stares At The Cof­fee Table”. Alors évidem­ment, cette col­lec­tion de ryth­miques et bip-bip irréguliers ne con­vien­dra pas à toutes les oreilles. Mais ce qu’il y a de génial avec Aaron Funk, savant presque fou com­posant ses morceaux à l’aide de syn­thé mod­u­laires faits mai­son et entourés de ses nom­breux chats, c’est qu’il s’en fout com­plète­ment… Et on ne va pas s’en plain­dre.

She Began To Cry Tears Of Blood Which Became Lit­tle Brick Hous­es When They Hit The Ground est donc sor­ti hier soir sur Band­Camp via Mute Song, la branche pub­lish­ing du célèbre label anglais Mute, chez qui l’on croise aus­si bien Plas­tik­man (aka Richie Hawtin) et Appa­rat que Yann Tiersen ou New Order. Vous pou­vez évidem­ment l’acheter ici.

(Vis­ité 627 fois)