On a subi pour vous : l’album collaboratif de Skrillex et Diplo

Si nous pou­vons déjà nous per­me­t­tre de pon­dre une analyse de ce pre­mier album col­lab­o­ratif entre les deux éléphants de l’EDM-ghetto-step, c’est pour une rai­son assez sim­ple : les niveaux de lec­ture ne pul­lu­lent pas. Skrillex, qui a sor­ti un Recess très… Skrillex l’an dernier en la jouant frontal dans la pro­mo, a tou­jours flirté avec Dip­lo, qu’on ne sait plus trop com­ment con­sid­ér­er avec les années. L’auteur de l’incontournable Flori­da, actuel pro­duc­teur de tubes aus­si racoleurs que prob­lé­ma­tiques (le dernier sin­gle de Madon­na en tête) nous a habitué au meilleur (l’EP Express Your­self) comme au pire. Bal­ancé en pâture sans réel pré-buzz, à la suite d’un DJ-set com­mun en livestream (pré­texte téléphoné), Skrillex and Dip­lo Present Jack Ü s’enfile comme un seau d’ailes de poulet au KFC. Et c’est peut-être une bonne nou­velle.

L’intro, sous LSD, ne sert pas à grand chose en ter­mes de dis­cours, mais a le mérite de ne pas pré­par­er à la suite. « Beats Knockin », qui fera penser à « Express Your­self » dès les pre­mières notes (on y retrou­ve Boi Keno à la voix) droppe au bout de 36 sec­on­des. Trente-six sec­on­des. Com­bo basses-sirènes et roule­ments de snares, le ton est don­né. Les dix morceaux de ce disque court et extrême­ment com­pact ressem­blent à ce qu’il se passe lorsque qu’on cale la boule de flip­per sur les trois bumpers en haut à droite : ça sec­oue, le score grimpe en flèche, on se sent un poil désem­paré par rap­port à ce qui se passe, dis­ons qu’on subit pos­i­tive­ment. La suite ? On mange de la trap boost­ée à la mélodie EDM (« Take Ü There »), du R’n’B‑brostep avec Alu­na­George en sou­tien sur « To Ü » ou des faux slows qui finis­sent tou­jours par dérap­er en mode « mon­tée d’acide dans un club dégueu à Mia­mi », avec quelques sen­teurs de Major Laz­er sans déo en sus. Si vous cher­chiez du bon goût, passez à autre chose, mais si vous avez cliqué, c’est sûre­ment parce que le KFC c’est un peu votre truc, une fois de temps en temps, en cachette. On vous com­prend.

(Vis­ité 126 fois)