Skip to main content
22 août 2016

On en est où avec Frank Ocean ?

par rédaction Tsugi

Frank Ocean ou le meilleur communiquant de l’année : après avoir tenu le monde en haleine pendant des mois, l’artiste américain a finalement sorti deux albums, un magazine et un clip. S’il est aussi le plus prolifique en 2016, il ravit son public et une sphère musicale quelque peu horripilée par toute cette attente.

Deux jours après Endless, album surprise issu du désormais célèbre live stream en noir et blanc, Ocean dévoilait Blond, second long format tout aussi inattendu. Le disque contient de belles collaborations avec Beyoncé, Kanye West, Andre 3000, Pharell Williams, Tyler The Creator, Jamie XX ou encore James Blake et Rick Rubin. Supposé être intitulé Boys Don’t Cry, Blond est bien l’album attendu depuis avril 2015. L’un comme l’autre sont disponibles uniquement sur Apple Music et s’accompagnent d’un magazine et d’un clip.

Le premier, affichant le titre Boys Don’t Cry en couverture, a été distribué dans des pop-ups à New-York, Londres, Chicago et Los Angeles. A l’intérieur, on peut découvrir un supplément de noms qui allonge la liste déjà prestigieuse des contributeurs du second disque (Kendrick Lamar, Brian Eno…). De belles séries de photos, un texte sur McDonald signé Kanye West, des interviews et un poème d’Ocean. Le clip était quant à lui un dernier coup de communication, un lien entre les deux albums pour achever un public impatient et un peu perdu. « Nikes », premier titre de Blond, est dédié au mouvement Black Lives Matter, soutenu par Ocean. Les images ont un grain vieilli, Ocean porte de l’eye-liner, nudité, paillettes, argent et Nikes sont de sortie. On a a priori assez entendu parler de Frank Ocean pour toute une vie, il ne nous reste plus qu’à profiter de tout ce que l’artiste nous a offert ce week-end : « J’ai passé le meilleur moment de ma vie à réaliser tout ça. Merci à tous et surtout à ceux qui m’ont aidé à ne pas oublier de finir.« 

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply