Skip to main content
Valentin Chalandon
23 septembre 2019

Paradox : le collectif qui fait danser le sud de Marseille à Casablanca

par Paul Delahaye

Prenez deux frères, ajoutez leur volonté de développer la culture de la musique électronique sur les côtes Méditerranéennes et vous obtiendrez Paradox. Fondé en octobre 2014, le collectif est une structure culturelle qui œuvre pour la promotion des musiques électroniques et des arts visuels et numériques. Née de leur passion commune pour ce style musical et les disciplines artistiques connexes, leur vocation est d’explorer et développer cette scène. À l’aube de ses cinq ans, le collectif est maintenant prêt à passer à la vitesse supérieure. C’est donc deux évènements qui vont avoir lieu à la fin septembre : l’Omega à Marseille et le Festival Skryptöm Collective qui posera ses platines de l’autre côté de la Méditerranée à Casablanca.

Dahbi Saad

Il va y avoir de la nouveauté sur la scène techno marseillaise avec la première édition de la soirée Omega, le vendredi 27 septembre prochain. Dix heures de son réparties entre deux lieux à travers la cité phocéenne. Première étape à l’Espace Julien pour une performance live à huit mains du quatuor techno MÖD4RN, signé sur le label français Skryptöm. Selon Alae Ramdani, co-fondateur de Paradox : « La volonté de cette soirée est de proposer une expérience techno dans un format concert auquel le public n’est pas habitué ».  Pour l’occasion, le live sera accompagné par un show audiovisuel unique créé pour l’occasion par Dylan Cote – habitué à travailler avec plusieurs artistes comme par exemple Manu Le Malin. Après ces quatres heures de spectacle, un after se poursuivra jusqu’au bout de la nuit dans le club techno, le Baby. On pourra y retrouver Joe Farr, A.L.A.E et le colombien Sonico pour sa toute première fois en set dans la ville rebelle.

Valentin Chalandon

Ensuite direction le Maroc et plus particulièrement Casablanca pour pouvoir assister au deuxième évènement automnal de Paradox. Originaires de la ville, les deux frères fondateurs du collectif sont de retour sur leurs terres pour organiser leur premier Festival Skryptöm Collective marocain. Après deux éditions à Caen et Nantes, le festival donnera rendez-vous au public dans la capitale économique marocaine du 30 septembre au 5 octobre prochain. Une exportation qui tient son origine dans la volonté de « créer un pont trans-méditerranéen qui rapproche la culture techno des deux pays » selon Alae Ramdani. Il y a également l’envie de faire profiter les musiciens de l’énergie et de la richesse des acteurs de la scène techno locale. Au programme, plusieurs rendez-vous organisés sous la formes de master classes ouvertes au public afin de mettre en avant la transmission de savoirs et connecter les artistes du label aux locaux. On pourra entre autres participer à des modules comme « utilisation de synthétiseurs hardware et modulaire » ou encore « développement de carrière et label dans la musique électronique ». Tous les horaires de ces master classes seront disponibles d’ici le milieu de semaine sur la page du label. Le point d’orgue du festival sera la soirée de clôture qui se déroulera au Confidentiel où l’on pourra écouter le résultat de plusieurs jours de créations originales entre les artistes du label. On retrouvera un live de Scan X,  Moketa & Shekon mais également pleins d’autres surprises pour cette première édition marocaine. Paradox sert donc de passerelle au dessus de la Méditerranéen connectant ainsi les amateurs de musiques électroniques des deux rives.

Visited 26 times, 1 visit(s) today