Pendant ce temps-là, Soulja Boy se fait du fric avec son entreprise de savon

Soul­ja Boy et l’en­tre­pre­nar­i­at, un savon mélange (lol). Vous l’ignoriez sûre­ment (nous aus­si), mais le rappeur Soul­ja Boy a récem­ment investi dans une société de savon. Un place­ment assez éton­nant et à point nom­mé pour le natif de Chica­go. Depuis la crise san­i­taire liée au développe­ment du virus Covid-19, son nou­veau busi­ness flambe.

L’information a été révélée lors d’une inter­view dans l’émission Break­fast Club. L’interprète de “Crank That” a investi dans The Soap Shop, une société qui pro­duit dif­férentes sortes de déter­gents, liq­uide vais­selle et savons. Le ton assuré, il dévelop­pait : “Une fois que vous entrez dans l’in­dus­trie de la musique, vous vous diver­si­fiez. […] Faites des choses dif­férentes, essayez des choses dif­férentes.”

Les savons The Soap Shop

Selon TMZ, les affaires marcheraient très bien pour Soul­ja Boy. Les ventes auraient explosé pour l’entreprise créée en 2014, pas­sant de 100 bouteilles de pro­duits net­toy­ants par mois à plus de 3000 sur les deux derniers mois selon une source rap­portée par TMZ. Après les échecs des Soul­jaWatch ou de la Soul­jaGame Con­sole, le rappeur-entrepreneur démon­tre qu’il peut par­fois avoir le sens des affaires.

(Vis­ité 2 884 fois)