Skip to main content
4 juillet 2022

Pitchfork reprend le contrôle des salles parisiennes mythiques à la mi-novembre

par Corentin Fraisse

Pichfork repose ses valises à Paname. C’est déjà la 11e édition du Pitchfork Music Festival de Paris, avec une formule inchangée : le festival reprend le contrôle de Paris dans plusieurs salles mythiques dont la Gaité Lyrique, le Trianon, le Café de la Danse, le Badaboum, le Supersonic, La Place et l’église Saint Eustache… Pour huit folles soirées du 14 au 21 novembre. 

L’event emblématique de Chicago, porté par le média américain du même nom, a pris ses quartiers à Paris depuis déjà 11 ans. Dans onze salles parisiennes, ce Pitchfork parisien invite à la découverte -comme toujours en fait- mais avec un leitmotiv cette année : mettre en avant la musique indépendante internationale.

Dès l’ouverture le 14 novembre, c’est au Café de la Danse qu’on ira voir le groupe d’indie-pop TV Girl et Jordana, et le collectif new-yorkais MICHELLE avec leur style unique entre indie pop et alt rnb, à tendances jazz ET synth pop des années 1980. Les Britanniques de Black Country, New Road -dont on vous dressait le portrait dans le Tsugi 147– prendront possession de la Gaité Lyrique, accompagnés des Américains de Dehd et leur rock indé, tout comme Nation of Language et leur synth-pop planante, Porridge Radio, les rockeurs vénères de TV Priest… Ou encore le percussionniste Falle Nioke, et le jazz-rock psyché et électronique de The Comet is coming. Du rock du rock du rock !

Visuel Avant Garde Pitchfork

Au Trianon c’est la douce musique calibrée de Tirzah qui hypnotisera l’assistance, La Place accueillera des pépites du rap UK avec Knucks et Dreya Mac –que vous avez sûrement déjà vu chez Colors… Alors que le Pakistanais Arooj Aftab se chargera de clôturer le festival, dans l’incroyable écrin de l’Église Saint-Eustache.

Et pendant le festival, un autre projet se concentre sur le futur : le Pitchfork Avant-Garde va inviter 34 artistes à se produire dans les salles du quartier de la Bastille les 18 et 19 novembre prochains : Badaboum, PopUp!, Café de la Danse, Supersonic, Supersonic Records, Les Disquaires. Parmi tous ces jolis noms on retrouvera Astrønne, Dua Saleh, John Glacier, Romero, Sam Wise, Johanna Warren ou encore Sudan Archives et Pip Millett… Mais évidemment bien d’autres ! Retrouvez la liste en intégralité sur l’affiche ci-contre.

On attend donc novembre avec impatience pour le Pitchfork Music Festival, du 14 au 21 novembre. Le reste de la programmation et toutes les infos sont sur le site du festival.

En attendant, mets-toi dans l’ambiance en mattant l’Aftermovie de 2019 (oui, ça paraît si loin) ci-dessous !

 

 

Visited 34 times, 1 visit(s) today