© capture d'écran clips Skopitone Sisko, $afia Bahmed-Schwartz, Faux Real

🎬 $afia Bahmed-Schwartz, Faux Real, Birrd, CIRRIAL
 les clips de la semaine

par Tsugi

Nous sommes ven­dre­di, vous con­nais­sez la chan­son ? Voici la sĂ©lec­tion des clips de cette semaine. Entre hyper­pop, influ­ence rap saupoudrĂ© de quelques touch­es de gab­ber, $afia Bahmed-Schwartz mĂ©ri­tait bien sa place dans les clips de la semaine aux cĂŽtĂ©s de l’am­bitieux clip de Bir­rd, le futur­iste “TRANSFORM” du pro­jet CIRRIAL, le nos­tal­gique “Remem­ber Tomor­row” signĂ© Sko­pi­tone Sisko, ou encore le dĂ©routant “Full Cir­cle” des frĂšres Faux Real.

$afia Bahmed-Schwartz — ATROCE COLERE

PassĂ©e dans les radars des fans de rap en 2018 grĂące Ă  sa col­lab­o­ra­tion avec le duo de rappeurs de Mon­treuil TRIPLEGO, sur son morceau “Exer­ci­ces”, $afia Bahmed-Schwartz a depuis sor­ti un album PASSÉ/PRÉSENT/FUTUR en 2020 et a remis le cou­vert en 2022 avec la sor­tie de EMO ICON, ce 10 juin. Pour cĂ©lĂ©br­er la sor­tie de ce nou­veau pro­jet riche en inspi­ra­tions musi­cales ‑que ce soit du cĂŽtĂ© des musiques Ă©lec­tron­iques, du hip-hop et de l’hyperpop- Bahmed-Schwartz met entre nos mains un clip rĂ©us­si et engagĂ© : “ATROCE COLÈRE”. Dans lequel on retrou­ve bien les bass­es rebondis­santes du gab­ber mar­iĂ©es aux ryth­miques filant Ă  vive allure de l’hy­per­pop, un savant mĂ©lange Ă  Ă©couter de toute urgence.

Birrd — Void Loop

Ce clip signĂ© du duo Prin­cia Car — Matthieu Ponchel mĂ©rite sa place dans cette sĂ©lec­tion de la semaine. Les deux rĂ©al­isa­teurs ont par­faite­ment su capter l’én­ergie du morceau de Bir­rd don­nant un clip beau et bru­tal Ă  la fois qui n’est pas sans rap­pel­er les rĂ©al­i­sa­tions de The Blaze ou KAS:ST. “Void Loop est un morceau qui se dĂ©mar­que par son con­traste entre une tech­no som­bre et une mĂ©lodie Ă©cla­tante. J’ai voulu illus­tr­er ‘Void Loop’ par un clip qui rap­pelle cette dual­itĂ© : un affron­te­ment entre deux gangs, entre la bru­tal­itĂ© pri­maire des jeunes qui se bat­tent puis l’amour qui tri­om­phe, remet­tant en ques­tion l’objet mĂȘme de cette vio­lence”, tĂ©moigne le pro­duc­teur. Pari rĂ©ussi !

Skopitone Sisko — Remember Tomorrow


Une ligne de piano façon “One Point Per­spec­tive” des Arc­tic Mon­keys, piano Ă  air Ă  la “Tomor­row Comes Today” de Goril­laz, Sko­pi­tone Sisko nous plonge avec “Remem­ber Tomor­row” dans une atmo­sphĂšre mys­tĂ©rieuse, mĂ©lan­col­ique, mais rem­plie d’espoir. Et le clip par­ticipe Ă  l’étrange univers de l’artiste bre­ton. L’imagerie est min­i­mal­iste, extrĂȘme­ment pic­turale. Les per­son­nages sem­blent ĂȘtre blo­quĂ©s dans une autre Ă©poque, un autre lieu, une autre rĂ©al­itĂ©. DĂ©fi­lent ain­si des tableaux dans lesquels on prend plaisir Ă  se laiss­er capturer.

CIRRIAL — TRANSFORM

Musique Ă©lec­tron­ique organique et clip con­ceptuel. VoilĂ  com­ment on pour­rait rĂ©sumer le nou­veau pro­jet Ă©trange Ă  la vibe Ă©lec­tro 90â€Č de la mai­son de pro­duc­tion Pop Noire (Jehn­ny Beth, John­ny Hos­tile), CIRRIAL. Aucune infor­ma­tion sur le pro­duc­teur Ă  son orig­ine. Aucun indice dans le clip. Juste une Ă©trange machine dif­fu­sant des ondes (elles aus­si Ă©tranges) Ă  tra­vers la fenĂȘtre d’un bĂąti­ment d’une ville nord amĂ©ri­caine. Et puis, des oiseaux. Beau­coup, beau­coup d’oiseaux qui s’agitent. Un clip qui d’ailleurxs a pris un an et demi Ă  ĂȘtre rĂ©al­isĂ©. Car oui ce ne sont pas des vrais bĂąti­ments, ni de vrais oiseaux. Tout a Ă©tĂ© rĂ©al­isĂ© en image de syn­thĂšse 3D. Petite prouesse technique.

FAUX REAL — Full Circle

VoilĂ  depuis 2019, que les deux frĂšres franco-amĂ©ricains de Faux Real, bal­an­cent sin­gles sur sin­gles, et clips plus dĂ©jan­tĂ©s et cools les uns que les autres. En 2020, on avait mĂȘme eu droit Ă  un EP Ă  la pop psy­chĂ©, Faux Real. Mais pas d’al­bum
 Cette semaine, tou­jours pas de nou­velles con­cer­nant un poten­tiel album, mais un nou­veau sin­gle, “Full Cir­cle”. Musi­cale­ment, les frĂšres mĂȘlent les gen­res, mĂ©lodie pop dĂ©routante, ambiance new wave, voix auto­tunĂ©es Ă  la 100 gecs, et pour la pre­miĂšre fois on peut enten­dre les deux frĂšres chanter — ou parler- français, façon voix d’outre tombe d’une chan­son kitch des annĂ©es 80â€Č. Esthé­tique­ment les deux garçons aux physiques androg­y­nes arborent un look de teuf­feur berli­nois. Et il faut dire que le tout fonc­tionne trĂšs bien.

(Vis­itĂ© 284 fois)