Playlist : dix concerts immanquables aux Rencontres Trans Musicales de Rennes

Plus de 2500 : il y a eu plus de groupes pro­gram­més en 40 édi­tions des Ren­con­tres Trans Musi­cales qu’il n’y a d’habitants à Cin­tré, bour­gade plan­tée à quelques bornes de Rennes. Un vrai petit vil­lage de pro­jets rock, hip‐hop, élec­tron­iques, de groupes ramenés de l’autre bout du monde et autres décou­vertes improb­a­bles — dont on n’entendra plus par­ler quelques années plus tard ou, comme Noir Désir, IAM, LCD Soundsys­tem ou Daft Punk, qui exploseront peu de temps après leur pas­sage aux Trans. Ça fait for­cé­ment pas mal de monde chaque année sur l’affiche, avec un casse‐tête au bout de la ligne : qu’est-ce qu’on va bien pou­voir aller voir ? Des dif­férents halls du Parc Expo à lUbu, en pas­sant par L’Etage et l’Aire Libre, du mer­cre­di 5 au dimanche 9 décem­bre, on a retenu dix con­certs absol­u­ment imman­quables.

Pour se pré­par­er en musique, hop‐là une petite playlist — évidem­ment, on n’a pas sur s’arrêter à dix titres à écouter :

Aloïse Sauvage

Ciné­ma (120 Bat­te­ments par minute), cirque, danse con­tem­po­raine ou musique : peu importe pour Aloïse Sauvage, qui se lance sur tous les fronts et étonne avec ses chan­sons rap­pées, lita­nies intri­g­antes de poésie déstruc­turée. Elle s’est vu con­fi­er la Créa­tion des Trans à l’Aire Libre, une semaine de rési­dence où elle présen­tera son nou­veau live avec un groupe spé­ciale­ment créé pour l’occasion.

Du MERCREDI 5 au DIMANCHE 9 décem­bre à l’AIRE LIBRE

Underground System

Quand LCD Soundsys­tem ren­con­tre l’afrobeat : tirant leur nom d’un morceau de Fela Kuti, les New Yorkais d’Underground Sys­tem mix­ent à l’envi disco‐punk, sonorités africaines et hom­mages à DFA Records. Un gros gloubi‐boulga jouis­sif.

MERCREDI 5 décem­bre à l’UBU (14h40) et VENDREDI 7 décem­bre HALL 8 du Parc Expo (1h30)

Disiz La Peste

On l’avoue, ça fai­sait un bail qu’on n’avait pas écouté Dis­iz La Peste — et avoir “J’Pète les plombs” dans la tête à chaque fois qu’on com­mande un McMorn­ing, ça ne compte pas. C’était peut‐être un tort, à enten­dre ses derniers sin­gles som­bres, élec­tron­iques et enragés.

JEUDI 6 décem­bre HALL 8 du Parc Expo (22h30)

Pongo

Une écoute de “Kuzo­la” (à retrou­ver dans la playlist ci‐dessous) suf­fit pour être con­va­in­cu et con­quis. Mais il faut dire que l’Angolo-portugaise Pon­go n’est pas une débu­tante : encore ado­les­cente, elle chan­tait pour Bura­ka Som Sis­tema. Aujourd’hui en solo, elle mélange kuduro, musiques élec­tron­iques et afro‐pop.

JEUDI 6 décem­bre HALL 8 du Parc Expo (00h30)

O’Sisters by Missill

La DJ et pro­duc­trice Mis­sill s’est lancé un défi avec ce nou­veau pro­jet col­lab­o­ratif, O’Sisters, dans lequel elle réu­nit des artistes français­es, alle­man­des et améri­caines. La recette ? Cinq sur scènes, des paroles engagées, une bonne dose de fémin­isme et des morceaux explosifs.

JEUDI 6 décem­bre HALL 8 du Parc Expo (01h50)

PressYes

Atten­tion, gros coup de coeur : l’Autrichien PressYes mélange pop aux mélodies impa­ra­bles, psy­chédélisme et arrange­ments rap­pelant par­fois la scène Mad­ch­ester. Va fal­loir être au Parc Expo dès 21h15 le ven­dre­di, et tant pis pour les lève‐tard.

VENDREDI 7 décem­bre HALL 3 du Parc Expo (21h15)

Komodo

Komo­do, pro­jet mon­té par les Néer­landais Gino Bom­bri­ni (Skip&Die) et Tom­my Ebben, nav­igue entre pop et psy­chédélisme, tout en s’autorisant des embardées sur­prenantes vers la musique tra­di­tion­nelle indi­enne ou le surf rock. Trip­pant.

VENDREDI 7 décem­bre HALL 3 du Parc Expo (00h45)

Ajate

Un mélange d’afro-punk et de sonorités nip­pones tra­di­tion­nelles venu tout spé­ciale­ment de Tokyo, ça ne se rate pas. Surtout quand la moitié des instru­ments du groupe sont en bam­bou et fab­riqués par le chef de la bande Junichi­ro “John” Imae­da.

SAMEDI 8 décem­bre à l’UBU (15h) et au HALL 8 du Parc Expo (04h)

Johan Papaconstantino

Les Ren­con­tres Trans Musi­cales, c’est l’occasion de voir des artistes aux propo­si­tions improb­a­bles. Meilleur exem­ple cette année ? Johan Papa­con­stan­ti­no, qui a déjà épaté les Parisiens à Rock en Seine cet été et qui mélange auto­tune, bouzou­ki (une gui­tare tra­di­tion­nelle grecque) et pop française.

SAMEDI 8 décem­bre à L’Etage (17h10)

Losange

Un ordi, un syn­thé, de la syn­thèse FM et un tal­ent cer­tain pour provo­quer la transe. Citant volon­tiers Air, Aphex Twin ou Kraftwerk comme influ­ences, Benoît Bau­drin a sor­ti son pre­mier album Quartz l’année dernière, et on ne saura trop le recom­man­der.

SAMEDI 8 décem­bre au HALL 9 du Parc Expo (22h)

(Vis­ité 2 297 fois)