Skip to main content
14 novembre 2018

Playlist : dix concerts immanquables aux Rencontres Trans Musicales de Rennes

par Clémence Meunier

Plus de 2500 : il y a eu plus de groupes programmés en 40 éditions des Rencontres Trans Musicales qu’il n’y a d’habitants à Cintré, bourgade plantée à quelques bornes de Rennes. Un vrai petit village de projets rock, hip-hop, électroniques, de groupes ramenés de l’autre bout du monde et autres découvertes improbables – dont on n’entendra plus parler quelques années plus tard ou, comme Noir Désir, IAM, LCD Soundsystem ou Daft Punk, qui exploseront peu de temps après leur passage aux Trans. Ça fait forcément pas mal de monde chaque année sur l’affiche, avec un casse-tête au bout de la ligne : qu’est-ce qu’on va bien pouvoir aller voir ? Des différents halls du Parc Expo à lUbu, en passant par L’Etage et l’Aire Libre, du mercredi 5 au dimanche 9 décembre, on a retenu dix concerts absolument immanquables.

Pour se préparer en musique, hop-là une petite playlist – évidemment, on n’a pas sur s’arrêter à dix titres à écouter :

Aloïse Sauvage

Cinéma (120 Battements par minute), cirque, danse contemporaine ou musique : peu importe pour Aloïse Sauvage, qui se lance sur tous les fronts et étonne avec ses chansons rappées, litanies intrigantes de poésie déstructurée. Elle s’est vu confier la Création des Trans à l’Aire Libre, une semaine de résidence où elle présentera son nouveau live avec un groupe spécialement créé pour l’occasion.

Du MERCREDI 5 au DIMANCHE 9 décembre à l’AIRE LIBRE

Underground System

Quand LCD Soundsystem rencontre l’afrobeat : tirant leur nom d’un morceau de Fela Kuti, les New Yorkais d’Underground System mixent à l’envi disco-punk, sonorités africaines et hommages à DFA Records. Un gros gloubi-boulga jouissif.

MERCREDI 5 décembre à l’UBU (14h40) et VENDREDI 7 décembre HALL 8 du Parc Expo (1h30)

Disiz La Peste

On l’avoue, ça faisait un bail qu’on n’avait pas écouté Disiz La Peste – et avoir « J’Pète les plombs » dans la tête à chaque fois qu’on commande un McMorning, ça ne compte pas. C’était peut-être un tort, à entendre ses derniers singles sombres, électroniques et enragés.

JEUDI 6 décembre HALL 8 du Parc Expo (22h30)

Pongo

Une écoute de « Kuzola » (à retrouver dans la playlist ci-dessous) suffit pour être convaincu et conquis. Mais il faut dire que l’Angolo-portugaise Pongo n’est pas une débutante : encore adolescente, elle chantait pour Buraka Som Sistema. Aujourd’hui en solo, elle mélange kuduro, musiques électroniques et afro-pop.

JEUDI 6 décembre HALL 8 du Parc Expo (00h30)

O’Sisters by Missill

La DJ et productrice Missill s’est lancé un défi avec ce nouveau projet collaboratif, O’Sisters, dans lequel elle réunit des artistes françaises, allemandes et américaines. La recette ? Cinq sur scènes, des paroles engagées, une bonne dose de féminisme et des morceaux explosifs.

JEUDI 6 décembre HALL 8 du Parc Expo (01h50)

PressYes

Attention, gros coup de coeur : l’Autrichien PressYes mélange pop aux mélodies imparables, psychédélisme et arrangements rappelant parfois la scène Madchester. Va falloir être au Parc Expo dès 21h15 le vendredi, et tant pis pour les lève-tard.

VENDREDI 7 décembre HALL 3 du Parc Expo (21h15)

Komodo

Komodo, projet monté par les Néerlandais Gino Bombrini (Skip&Die) et Tommy Ebben, navigue entre pop et psychédélisme, tout en s’autorisant des embardées surprenantes vers la musique traditionnelle indienne ou le surf rock. Trippant.

VENDREDI 7 décembre HALL 3 du Parc Expo (00h45)

Ajate

Un mélange d’afro-punk et de sonorités nippones traditionnelles venu tout spécialement de Tokyo, ça ne se rate pas. Surtout quand la moitié des instruments du groupe sont en bambou et fabriqués par le chef de la bande Junichiro « John » Imaeda.

SAMEDI 8 décembre à l’UBU (15h) et au HALL 8 du Parc Expo (04h)

Johan Papaconstantino

Les Rencontres Trans Musicales, c’est l’occasion de voir des artistes aux propositions improbables. Meilleur exemple cette année ? Johan Papaconstantino, qui a déjà épaté les Parisiens à Rock en Seine cet été et qui mélange autotune, bouzouki (une guitare traditionnelle grecque) et pop française.

SAMEDI 8 décembre à L’Etage (17h10)

Losange

Un ordi, un synthé, de la synthèse FM et un talent certain pour provoquer la transe. Citant volontiers Air, Aphex Twin ou Kraftwerk comme influences, Benoît Baudrin a sorti son premier album Quartz l’année dernière, et on ne saura trop le recommander.

SAMEDI 8 décembre au HALL 9 du Parc Expo (22h)

Visited 33 times, 1 visit(s) today