Playlist NOUVEAUX FUTURS : ce qui sort aujourd’hui, ce qui s’écoutera demain

par Tsugi

NOUVEAUX FUTURS”, ce qui sort aujour­d’hui, ce qui s’é­coutera demain. La playlist multi-plateformes de Tsu­gi sur le thème des musiques con­tem­po­raines et d’avenir, accueille comme chaque ven­dre­di une nou­velle clique de morceaux tout neufs et de tous hori­zons, curatée et com­men­tée par Jon Beige.

Dif­fi­cile chaque semaine de con­juguer qual­ité et sub­jec­tiv­ité. Générale­ment, après avoir achevé ma longue rou­tine, je me retrou­ve avec une cer­taine quan­tité de morceaux, générale­ment entre 20 et 30. En principe, je garde tout, à quelques excep­tions près, parce que j’ai déjà beau­coup écrémé avant. Ce coup-ci, il y en avait plus de 40. J’en ai donc sup­primé presque la moitié, dont cer­tains que j’aime bien. Mais j’essaye de ren­dre cette playlist la plus digeste pos­si­ble. D’ailleurs, elle est main­tenant renou­velée entière­ment tous les ven­dre­di, ce qui veut dire que je sup­prime les morceaux de la semaine précé­dente à chaque fois.

Il a donc fal­lu y aller à la machette. Le nou­veau Dis­clo­sure, je ne me suis même pas posé la ques­tion (il n’en est pas ques­tion – quel gâchis). Pour les autres, je trou­vais les morceaux vrai­ment pas mal, voir car­ré­ment bons, et d’actualité. Mais la con­cur­rence était rude. Pas donc de ce pre­mier extrait de Lot­ic sur Hound­stooth, pas si cap­ti­vant que ça. Pas de cet autre pre­mier extrait de Julian­na Bar­wick, envoû­tant mais un peu long. J’aimais bien la dernière sor­tie Opti­mo Music aus­si, un peu putas­sière, mais cette qual­ité lui coute sa place. J’avais aus­si fait l’effort de pren­dre un morceau cor­rect de l’album de Gun­na dont tout le monde par­le, mais après m’être ren­du à l’évidence, je me suis dit que c’était de la soupe, dans sa glob­al­ité. Il y avait aus­si cet EP d’Ocean­ic sur le label de De School, avec un remix d’upsam­my très chou­ette, mais je lui ai préféré l’avant-goût de son prochain album sur Dek­man­tel, encore plus chou­ette. Et une poignée d’autres trucs pas mal mais dis­pens­ables, en fin de compte.

Ne restent que des morceaux qui dépo­tent. Belle car­gai­son des héri­tiers du rock cette semaine, avec le nou­veau IDLES à 100 à l’heure, ou de Squid un peu plus médi­tatif. Il y a l’album d’Aksak Maboul qui est enfin sor­ti sur Crammed Discs, après plusieurs dizaines d’années sans aucunes nou­velles, et il est génial. J’aime beau­coup aus­si cette petite sucrerie un peu légère de Crack Cloud, que je ne con­nais­sais pas jusqu’alors. Il y a égale­ment le deux­ième morceau d’Arca, que je suis depuis ses débuts. L’album à venir s’annonce comme un palier, pour elle, mais je le pense pour les autres égale­ment.

Et la club music ne s’endort pas non plus : India Jor­dan, encore déli­cieux ; Fan­tas­tic Twins qui remixe Shari Vari sur Mal­ka Tuti ; A Strange Wed­ding qui remixe Theo Muller sur Lumière Noire ; les incan­ta­tions de Kuniyu­ki ; le plan d’urbanisme de Cooly G ; Nahash et Oshey­ack en avance sur SVBKVLT ; un autre morceau couteau de Com­mo­do après celui de ven­dre­di dernier ; les expéri­men­ta­tions fumeuses de URA chez NAAF ; la dou­ble sor­tie de Nídia chez les incon­tourn­ables lis­boètes de Príncipe ; et les gross­es bass­es d’Esther sur POLAAR.

(Vis­ité 9 945 fois)