Skip to main content
22 décembre 2020

Pour la survie de la presse musicale indépendante

par Tsugi

Dans un secteur culturel déjà très fragile, un écosystème semble avoir été totalement oublié par les pouvoirs publics : celui de la presse musicale indépendante, dont fait partie Tsugi.

Pour lui, aucune aide, aucune subvention ni même aucune considération malgré le fait qu’il participe pleinement au travail de décryptage, de défrichage et de repérage de la vie culturelle.

En ce sens, Tsugi, Trax, Jazz Magazine, Magic Revue Pop Moderne, Reggae Vibes, MyRock & Plugged s’associent dans une lettre ouverte pour saisir Madame la Ministre Roselyne BACHELOT et Monsieur le Président du Centre National de la Musique, Jean-Philippe THIELLAY.

Notre objectif, les rencontrer et étudier la mise en place d’un soutien urgent sur 2020 et 2021, pour un secteur qui ne veut pas mieux vivre, mais survivre.

presse musicale presse musicale

Retrouvez notre entretien avec le président du Centre National de la Musique, Jean-Philippe Thiellay, dans le dernier Tsugi 136 disponible partout en kiosque et à la commande en ligne.

Visited 125 times, 1 visit(s) today