Pour offenser personne, l’excellent label anglais Whities change de nom

Sur Insta­gram et en pleine péri­ode de man­i­fes­ta­tions glob­ales con­tre le racisme anti-Noirs, Nic Tasker, patron du label Whities, a changé son nom pour AD 93, en y expli­quant la sig­ni­fi­ca­tion et les raisons du changement.

Sur le compte Twit­ter de son label, Nic Tasker a pub­lié un com­mu­niqué annonçant un renou­veau pour son label. En pleine péri­ode de man­i­fes­ta­tions con­tre le racisme anti-Noirs, le label Whities change de nom pour AD 93 et ce pour plusieurs raisons. Le label créé en 2014, était à l’origine un sous-label de la mai­son de dis­ques Young Turks (The XX, FKA Twigs, SBTRKT…). Nic Tasker révèle que le nom Whities a été choisi pour sa référence aux white labels mais aus­si car les ini­tiales du label Young Turks (Y et T) se pronon­cent “wy-ties” en anglais.

En 2017, le label devient indépen­dant et aban­donne l’idée du white label : « Le nom a per­du son lien avec son idée ini­tiale » et Nic Tasker trou­ve que l’appellation n’est alors plus « tout à fait cor­recte ». « J’ai util­isé mon pro­pre priv­ilège pour faire taire et ratio­nalis­er ces doutes, mais les dernières semaines les ont fait resur­gir. » Pour replac­er ces artistes au cen­tre des dis­cus­sions et ne pas créer la con­tro­verse, il a ain­si choisi de chang­er le nom de son label. « Je ne veux pas que le nom exclut ou offense qui que ce soit, ni qu’il soit un sujet de con­ver­sa­tion, et j’ai par­fois l’im­pres­sion que cela a pu être le cas. Les artistes doivent être au cen­tre de l’at­ten­tion. Il y a cer­taine­ment un déséquili­bre de diver­sité sur le label, et c’est quelque chose que je suis en train de résoudre. »

Preuve de cette prise de con­science générale, la céré­monie des Gram­my Awards et le label Repub­lic Records ont, par exem­ple, décidé de sup­primer l’ap­pel­la­tion “musique urbaine”. Dans la même veine, le label One Lit­tle Indi­an a lui aus­si changé d’ap­pel­la­tion pour One Lit­tle Inde­pen­dent. Le fon­da­teur du label Derek Bir­kett a déclaré : “Je tiens à m’ex­cuser auprès de toute per­son­ne qui a été offen­sée par le nom et le logo,” et a assuré qu’il va faire, au nom de son label, des dons pour des organ­i­sa­tions lut­tant pour la recon­nais­sance des pop­u­la­tions indigènes améri­caines comme la Hon­our­ing Indige­nous Peo­ples Char­i­ta­ble Cor­po­ra­tion. Toute­fois, avant de pass­er défini­tive­ment à AD 93, Nic Tasker a affir­mé qu’une dernière sor­tie aurait lieu sous le nom Whities.

(Vis­ité 1 211 fois)