Skip to main content
©Twitter de Hoshi
28 décembre 2021

Pourquoi des artistes français annoncent soudain leur candidature à la présidentielle ?

par Sylvain Di Cristo

Depuis les dernières annonces de Jean Castex hier lundi 27 décembre, certains artistes français ont annoncé leur candidature à la présidence de la République française. Évidemment, c’est une blague mais la raison est très sérieuse.

Ces fausses annonces de plusieurs musiciens français comme Julien Doré, Hoshi ou Eddy De Pretto, ont en réalité pour but de dénoncer l’exemption des meetings politiques des nouvelles mesures du gouvernement interdisant les grands rassemblements. Comme vous le savez, hier, après un nouveau conseil de défense, les concerts debout seront à nouveau interdits à compter de lundi 3 janvier et ce pour au moins trois semaines. Avec, les grands rassemblements de plus de 2 000 personnes en intérieur et 5 000 personnes en extérieur…

Mais pas des meetings politiques et des lieux de culte : « L’exercice du culte (…) et les activités politiques et électorales sont soumi[s] à des dispositions spécifiques dans notre droit constitutionnel qui leur assurent (…) une protection encore plus forte, donc il est clair que les mesures que j’ai annoncées ne concernent pas les meetings politiques », a déclaré hier le Premier ministre. Les interdire serait donc anticonstitutionnel.

On comprend alors la colère des artistes et leur humour, tentant de faire passer leurs concerts pour des rassemblements politiques… Rassemblements politiques considérés comme des « machines à clusters » par Gilles Pialoux, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon à Paris. Pour rappel, le meeting de Zemmour à Villepinte avait réuni environ 13 000 personnes en intérieur selon les organisateurs. C’est ce qu’accueillait sur cinq jours le Positive Education de Saint-Etienne cette année.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julien Doré (@jdoreofficiel)

Visited 13 times, 1 visit(s) today