Skip to main content
1 septembre 2023

Puma Blue, Tonique & Man, slowdive… Les projets de la semaine

par Léa Formentel

Premier jour du mois de septembre, et on se croirait déjà presque en automne. Un changement d’ambiance qui pourrait impacter votre moral, c’est pourquoi on a sélectionné pour vos oreilles les projets de la semaine. Avec Puma Blue et sa voix langoureuse, Tonique & Man et ses rythmes chaloupés, slowdive qui opère son grand retour, et enfin Augustus Muller, échappé de Boy Harsher.

 

Puma Blue — Holy Waters

Holy Waters marque une rupture avec les productions que Puma Blue avait l’habitude de délivrer, la plupart réalisées dans sa chambre. Ici, le chanteur retrace les chemins parcourus au cours des années les plus difficiles de sa vie, avec une sincérité poignante. Il est question de mort, de lutte contre l’insomnie, dans un album étrangement nocturne. Au centre de ces onze titres se trouve « Epitaph« . Deux minutes, ponctuées et marmonnées,  composées à propos de la mort de sa grand-mère peu avant que la pandémie ne soit annoncée dans le monde entier. Cependant, au sein de la tristesse,  Holy Waters reflète comment Allen a persévéré et triomphé malgré ces moments douloureux.

 

 

Tonique and man — Opening Soon

Grooves gourmands et rythmes chaloupés. L’album de Jean Tonique et Mi Man offre onze pistes qui évoquent aisément la bande originale de la vie de ce formidable  duo. L’artwork, réalisé par Chloé Ruperto, les représente avec humour sur une boîte à pizza. Cet album rayonnant apporte de la joie et chasse la morosité, et mention spéciale pour le titre « You Make Me Feel So Good » qui, à juste titre, nous procure une sensation de bien-être.

 

 

slowdive — everything is alive

Il y a déjà 32 ans que slowdive nous enchante avec son shoegaze enveloppant. Pourtant, notre appétit pour leur musique ne diminue pas. Avec leur cinquième album, le groupe originaire de Reading en Angleterre assure un retour pas évident, étant donné le nombre croissant de groupes qui se sont inspirés de leur style. Pourtant, fidèle à lui-même, slowdive parvient à nous transporter dans son univers singulier inaltéré. Des titres tels que « alife », « skin in the game » ou même « chained to a cloud » évoquent une époque pas si révolue, comme un rêve légèrement éthéré.

 

 

Augustus Muller (Boy Hasher) — Cellulosed Bodies

Pour cette nouvelle création exceptionnelle, Augustus Muller collabore avec Four Chambers, le projet du cinéaste expérimental Vex Ashley. Cellulosed Bodies (Original Score), qui sort ce 1er septembre chez Nude Club Records, label de Boy Harsher, promet une collection captivantes et angoissantes, de compositions inspirées par cette nouvelle vague de cinéma pour adultes avant-gardiste. Directement inspirés de Crash (1996) basé sur la nouvelle de JG Ballard et réalisé par David Cronenberg. Il se penche sur l’érotisme des accidents de voiture, fusionnant l’aspect mécanique avec le morbide, l’aspect métallique avec le macabre, dans les confins sensuels d’un fétichisme qui transgresse les normes sociales. Cette juxtaposition de sensations fortement contrastées constitue la pierre angulaire de l’inspiration de Muller.

 

 

Visited 71 times, 1 visit(s) today