Skip to main content
©Dean Machala
17 juin 2021

🗣 « Quand tu clubbais », le podcast : comme si vous y étiez

par Marie Solvignon

L’adaptation en podcast du livre Quand tu clubbais d’Arnaud Lassince alias Crame sort aujourd’hui sur toutes les plateformes. Vous pourrez Ă©galement retrouver ses cinq Ă©pisodes en direct sur notre Facebook.

https://open.spotify.com/show/43Ta4z8DGWidsVOhq5OJF2?si=uo3_yK_mTPaO6sk6ueLvAw&dl_branch=1

Quand tu clubbais le podcast, expérience sonore inédite imaginée et réalisée par Romain Mallet et produit par Orson Productions, fait suite à la lecture du roman Quand tu clubbais du DJ français Crame, co-fondateur des anciennes soirées parisiennes House of Moda. Ce projet littéraire et artistique, grâce aux illustrations de Kavehrne, a vu le jour en février 2021 après une année sous le signe de la pandémie. Rédigé et dessiné pendant le confinement, Quand tu clubbais rend hommage aux soirées en boîtes de nuit forcées au silence.

« C’est une expĂ©rience littĂ©raire en forme de flashback, qui fleure bon la sueur, l’air toxique des fumoirs, les dancefloors plein Ă  craquer, les bousculades au bar, le roulage de pelles, le maquillage qui fout le camp et les crĂ©atures hors norme. »

Ce tĂ©moignage dĂ©bute d’abord par l’entrĂ©e des clubs aux files d’attente interminable, puis par le passage obligatoire au bar et aux toilettes, jusqu’Ă  Ă©videmment ĂŞtre devant le son, en transe. Tous les dĂ©tails qui habillent une nuit en club sont racontĂ©s dans le livre. Pour Romain Mallet, il fallait adapter ce roman sous forme sonore : « C’est une expĂ©rience littĂ©raire en forme de flashback, qui fleure bon la sueur, l’air toxique des fumoirs, les dancefloors plein Ă  craquer, les bousculades au bar, le roulage de pelles, le maquillage qui fout le camp et les crĂ©atures hors norme. »

Les producteurs de cette expĂ©rience ont voulu faire leur maximum pour qu’elle soit immersive et rĂ©aliste. De rĂ©el.le.s clubbeurs et clubbeuses ont Ă©tĂ© appelĂ©s pour prĂŞter leurs voix et participer Ă  ces soirĂ©es fictives. Pour les producteurs, « il fallait que ce podcast ait la voix de celles et ceux qui ont fait le monde de la nuit tel qu’il a Ă©tĂ©. On leur a fait dĂ©poser des affaires au vestiaire, commander au bar et faire la queue aux toilettes. On a discutĂ© au fumoir, on les a suivi.e.s en backstage et on est allĂ©.e.s au bar pour trinquer ensemble. Et puis on a dansĂ©, Ă©videmment. En un peu plus de six mois, nous avons captĂ© des dizaines d’heures d’enregistrement« , raconte l’Ă©quipe du projet.

Évidemment, pour chaque Ă©pisode, une bande-son a Ă©tĂ© pensĂ© par Samuel Sapin, directeur artistique de 824 heures. Vous pourrez entendre la techno-punk de la DJ amĂ©ricaine basĂ©e en France Louisahhh, mais aussi les sons du DJ britannique Jamie Jones, du Parisien Traumer, de l’homme aux bobs Folamour, du duo Polo&Pan et bien d’autres encore.

Le premier Ă©pisode est en Ă©coute dans cet article et les quatre autres s’Ă©grèneront jusqu’au 1er juillet. Restez pas loin.

Visited 65 times, 1 visit(s) today