© Ivan Samkov

đź’” Quelles sont les meilleures chansons pour se remettre d’une rupture ?

Le site amĂ©ri­cain Finance­Buzz a embauchĂ© Cristin Sauter pour Ă©couter plus de 350 chan­sons de rup­ture, afin de les class­er. Psy­chothĂ©rapeute et musi­ci­enne, celle-ci est surtout nou­velle­ment cĂ©libataire. 

La rup­ture amoureuse est un Ă©ter­nel sujet de chan­sons. Et si elles aident leur auteur, elles peu­vent aus­si soutenir les audi­teurs. Le site amĂ©ri­cain Finance­Buzz a ten­tĂ© de quan­ti­fi­er dans quelle mesure. Comme l’indique son nom, le site cherche Ă  soutenir l’autonomie finan­cière de ses lecteurs, qui pour­rait ĂŞtre men­acĂ©e par les effets d’une rup­ture. L’objectif : s’en sor­tir le plus vite pos­si­ble, et ce en Ă©coutant les bons morceaux. Une logique bien par­ti­c­ulière, donc, mais qui a le mĂ©rite de se pencher sur la question.

Après une annonce le 18 jan­vi­er, l’entreprise a embauchĂ© Cristin Sauter, nou­velle­ment cĂ©li­bataire. Celle-ci sem­ble ĂŞtre un bon choix, puisqu’elle est Ă©gale­ment psy­chothĂ©rapeute et surtout musi­ci­enne Ă  ses heures. EmbauchĂ©e le 1er fĂ©vri­er, elle a ain­si Ă©coutĂ© l’équivalent de 24h de musique, soit 353 chan­sons de rup­ture. Pour cela, le site l’a dĂ©dom­magĂ©e de 970 euros. Une somme qui n’a pas Ă©tĂ© choisie au hasard : c’est, selon Finance­Buzz, le coĂ»t financier estimĂ© d’une rup­ture. Le site y inclut Ă  la fois des frais de thĂ©rapie et des abon­nements sur Net­flix ou des sites de ren­con­tre. Une logique bien Ă  eux, encore une fois.

Ă€ lire Ă©galement
💿 Album du mois : Sylvie Kreusch reconstruit son cœur brisé avec une pop ambitieuse

Après son marathon d’écoute, Sauter a ain­si livrĂ© ses rĂ©sul­tats. Elle a d’abord classĂ© cha­cun des titres dans cinq caté­gories, cor­re­spon­dant aux cinq Ă©tapes du deuil : dĂ©ni, colère, rechute, tristesse et accep­ta­tion. Cha­cune a ain­si sa pro­pre playlist Spo­ti­fy. Puis elle a attribuĂ© Ă  chaque chan­son une note de « soulage­ment Ă©mo­tion­nel » sur dix. Quelques chan­sons obti­en­nent une note par­faite, comme « Some­body To Love » de Queen, ou « I Will Always Love You » de Whit­ney Hous­ton, « I Will Sur­vive » de Glo­ria Gaynor ou « Truth Hurts » de Liz­zo. Cer­tains artistes se dĂ©tachent, comme Fleet­wood Mac avec une moyenne de 9,5, ou les Bea­t­les et Post Mal­one Ă  9. D’autres sem­blent moins appro­priĂ©s aux oreilles de Sauter, comme Miley Cyrus et sa moyenne de 2,2 sur 10.

Celle que Finance Buzz appelle « DJ de la peine de coeur Â» sem­ble avoir appré­ciĂ© son expĂ©ri­ence. « L’idĂ©e de trans­former une expĂ©ri­ence gĂ©nĂ©rale­ment vĂ©cue comme un recul en quelque chose qui nous ren­force et nous con­necte avec nous-mĂŞmes est trans­for­ma­trice Â» dĂ©clare-t-elle au site. Elle rap­pelle Ă©gale­ment que, bien Ă©videm­ment, chaque per­son­ne rĂ©ag­it d’une manière dif­fĂ©rente au deuil comme Ă  la musique. Si elle met en avant des exem­ples de titres con­nus pour leur effet bĂ©né­fique (dont le « Weight­less Â» des Anglais Mar­coni Union, rĂ©putĂ© « titre le plus relax­ant du monde Â»), son exem­ple reste très per­son­nel. On la remer­cie mal­grĂ© tout pour sa dĂ©votion.

(Vis­itĂ© 1 072 fois)