©NeONBRAND

Qu’est-ce qu’on écoute quand on a 14 ans aujourd’hui ?

La semaine dernière, on rece­vait qua­tre élèves de troisième pour leur stage d’ob­ser­va­tion en entre­prise. On leur a fait faire une playlist cha­cun, rock, rap, pop et musique électronique.

On est tou­jours con­tent quand, chaque année, les élèves de troisième débar­quent en entre­prise. Il y a quelques jours chez So Press / Tsu­gi, on rece­vait qua­tre collégien.nes toute la semaine, his­toire qu’ils nous obser­vent tra­vailler et qu’ils appren­nent deux-trois trucs, comme l’im­por­tance de ne pas finir jour­nal­iste si on espère gag­n­er digne­ment sa vie. En vérité, c’est tou­jours pour nous l’oc­ca­sion d’aller voir ce qu’il se joue dans les cours de récré quand on a 14 ans.

Déjà, ques­tion réseaux soci­aux – et ce n’est une sur­prise pour per­son­ne – les qua­tre jeunes sont unanimes : Tik­Tok, Snapchat, Insta­gram c’est oui ; Face­book, c’est non. Rien qu’à l’énon­cé du mot “Face­book”, les rires se déclenchent. “C’est pour les vieux” qu’ils nous lâchent, moqueurs. Aucun de leurs ami.es n’a de compte, alors pourquoi en faire un ?

Ensuite, la con­som­ma­tion de la musique. Là encore, la réponse ne se fait pas atten­dre : les plate­formes de stream­ing – et ce n’est pas non plus une sur­prise quand on sait qu’elles con­stituent la nou­velle et prin­ci­pale manière de con­som­mer la musique aujourd’hui, devant le physique, et la pre­mière source de chiffre d’affaires du secteur depuis trois ans. Mais bémol, sur les qua­tre collégien.nes, trois pos­sé­daient déjà un compte.

Enfin, de quelle musique parle-t-on ? On leur a demandé de se pli­er à un petit exer­ci­ce assez révéla­teur et, comme ils étaient qua­tre, de com­pos­er qua­tre playlists d’une trentaine de tracks env­i­ron, cha­cune d’un genre musi­cal spé­ci­fique : c’est quoi pour vous le rock, la pop, la musique élec­tron­ique et le rap ? Réponses :

Pour la majorité, les tracks présents dans ces playlists étaient déjà con­nus de leurs auteurs, sauf pour le rock où l’élève nous avouait avoir un peu dig­gué en deman­dant de l’aide à sa famille ou en se lais­sant porter par l’algorithme.

On note aus­si quelque chose d’in­téres­sant quand on se penche un peu sur les épo­ques des morceaux. Pour le rap et la pop, on ne peut pas faire plus actuel : BTS, Dua Lipa, Olivia Rodri­go pour la pop, Freeze Cor­leone, DaBa­by, Doja Cat pour le rap. Mais quand on regarde la playlist élec­tron­ique, on s’éloigne de l’ac­tu­al­ité pour retourn­er dans les années 2010 avec Major Laz­er, Avicii, DJ Tiesto ou Robin Schulz. Et c’est encore plus mar­quant pour le rock, à croire que le genre s’est arrêté au début des années 2000 avec Linkin Park, AC/DC, Nir­vana ou Noir Désir, Louise Attaque ou Saez pour la France, finale­ment ce que tous les trente­naires d’au­jour­d’hui écoutaient à 14 ans.

Mer­ci à tous les qua­tre, vous êtes chou.

(Vis­ité 1 613 fois)