Skip to main content
© Lily Rault
15 novembre 2022

Qui est Belaria, prometteuse DJ et productrice parisienne ?

par Adèle Chaumette

Résidente au Badaboum et au sein de la radio Rinse France, connue pour ses sets aux influences new-wave et italo-disco, Belaria est la DJ-productrice du moment, à suivre de près. Portrait d’une jeune artiste parisienne au futur plus que prometteur.

Nous l’avions découverte grâce à sa victoire au concours Producer Day 2021, organisé par Chineurs de House, dans laquelle elle présentait son morceau révélateur « Morning Disco Tonic Bongo ». Depuis, Belaria ne s’est plus jamais arrêtée. Portée par son collectif et label intergénérationnel Friendsome (crée en 2018 par Ruben), elle s’affirme assez vite au sein de la scène électronique actuelle, enchaînant collaborations et bookings. Elle affirme à ce moment-là, la pluralité de ses influences : Italo-Disco, EBM, New Wave et synth-pop constituent son patrimoine électronique.

Elle rejoint en 2020 le Vénus Club, créé à la suite du premier confinement sur l’initiative de la DJ ABS8LUTE (de son vrai nom Élodie Vitalis). Afin de revendiquer et de mettre en avant la place des femmes au sein de la scène électronique musicale française. Le collectif, qui a aujourd’hui pris une sacrée ampleur/visibilité, promeut un beau panel de styles musicaux différents allant de la micro à la techno en passant par la house. Belaria, engagée et soucieuse de cette reconnaissance, prend vite ses aises au sein de ce chaudron en ébullition qu’est le Vénus Club.

En octobre 2021, elle rejoint les rangs de Rinse France et devient résidente avec une émission mensuelle, rien que ça. Dans ce rendez-vous, elle y confirme son sens musical bien éclectique et y propose même chaque lundi du mois, entre 19h et 20h, un moment ‘flashback’ dans lequel elle revisite les titres et chansons de son enfance, inspirées par ses parents. Touchant. Décidément dans une très bonne lancée, elle retournait la salle de bain du HÖR en mars dernier, puis signait un warm-up digne de ce nom derrière les platines de l’emblématique Rex Club, lors d’un all night long de Friendsome. Vous l’aviez ratée ? Pas de panique, le Rex vient tout juste d’annoncer le retour de la jeune artiste entre ses murs, pour une soirée d’anthologie avec Laurent Garnier à ses cotés… Classe.

Son dernier projet projet Boost & Doubtsorti en juin dernier, est disponible partout.

Visited 497 times, 1 visit(s) today