Skip to main content
8 janvier 2018

Radiohead attaque Lana Del Rey en justice pour plagiat

par Clémence Meunier

Les histoires de plagiats se ressemblent toutes un peu : le plus souvent, un petit groupe inconnu attaque un gros mastodonte qui aurait volé quelques notes pour composer un tube. Requête légitime ou envie de buzz, c’est ensuite au juge de décider. Mais dans quelques cas plus rares, il s’agit d’un combat de titans de la musique enregistrée, ici Radiohead vs Lana Del Rey, un match engagé coups d’avocats et révélé à la face du monde par un tweet de la chanteuse :

Traduction : « [Les rumeurs] sont vraies à propos du procès. Même si je sais que ma chanson [« Get Free »] n’a pas été inspirée par « Creep », Radiohead pense le contraire et veut toucher 100% des recettes d’édition – je leur ai proposé jusqu’à 40% ces derniers mois, mais ils n’accepteront que 100%. Leurs avocats ont été tenaces, donc nous allons régler ça au tribunal ». Ambiance !

L’ironie de l’histoire, c’est que quand sortait « Creep » en 1992, en tant que single de l’album Pablo Honey, les membres de Radiohead ont eux-mêmes fait face à une plainte pour plagiat, leur morceau ayant été un peu trop « inspiré » par « The Air That I Breathe » d’Albert Hammond sorti en 1972, surtout connu pour sa reprise par The Hollies commercialisée deux ans plus tard. A tel point qu’Albert Hammond et Mike Hazlewood, les deux auteurs de la ballade, sont crédités comme « co-auteurs » de « Creep » et touchent donc des royalties sur le tube. Donc si on suit la logique loufoque de cette histoire, Lana Del Rey devra-t-elle créditer Albert Hammont et Mike Hazlewood comme co-auteurs de « Get Free » ?

Allez, on compare, l’objet du litige se situant sur le début de « Get Free » qui, il est vrai, reprend peu ou proue les mêmes accords et la mélodie de « Creep » :

Et voici « Creep », version live, car si Thom Yorke et compagnie n’aiment pas trop que l’on copie leurs partitions, ils aiment encore moins qu’on balance leurs morceaux sans autorisation sur Youtube :

Enfin, retour en 1974 avec The Hollies :

Visited 47 times, 1 visit(s) today