Skip to main content
7 avril 2017

Rave sur une base aérienne : le gigantesque AREA 217 Festival a dévoilé une partie de son line-up !

par Lucas Martin

Du vendredi 30 juin au dimanche 02 juillet, les festivaliers pourront s’amuser dans une base militaire pleine d’histoire, qui a notamment accueilli des tests de l’A380. Légué pour un euro symbolique par l’armée, cette ancienne base aérienne de 300 hectares située dans l’Essonne (à Brétigny sur Orge / Le Plessis-Pâté) accueillera de nombreux évènements, dont la première édition du festival Area 217. C’est un véritable retour en force pour les organisateurs, qui avaient dû annuler leur première tentative l’année dernière.

Voulant proposer au public la vision la plus large possible de ce qu’est la musique électronique en France depuis ces quinze dernières années, les équipes ont prévu six scènes le samedi, à partir de midi et pendant vingt heures : techno (avec Perc, Marcel Fengler, Audio Werner, un live de dOP…), bass music (avec Cyberpunkers, Delta Heavy, Culprate, Loadstar…), rave (avec Jacidorex, Le Bask, Noisekick…), trance (avec Mandragora, Belik Boom, Moontrackers…), chill (où vous pourrez entendre les artistes du label Archipel Records), et une dernière scène réservée aux jeunes talents et collectifs franciliens. La liste est longue et d’autres noms seront annoncés le 13 avril.

Dimanche, deux scènes aux sonorités plus légères permettront aux festivaliers de calmer le jeu, de midi à 20h. On en sait encore peu sur les artistes, mais il y aura une partie microhouse (parfait pour l’after) et un espace dédié à la scène de Berlin. Sans oublier la soirée inaugurale du vendredi, organisée en partenariat avec la magazine Trax, qui compte mettre en lumière la sphère underground. On pourra y écouter des DJ-sets de Skee Mask, Doc Daneeka, Sunil Sharpe b2b Umwelt, Dave Clarke et aussi des lives (celui de Shed nous fait particulièrement envie). Bref il y en aura pour tous les goûts durant ces trois jours. Pour savoir absolument tout, c’est par ici.

Pour finir, un camping pouvant accueillir jusqu’à 7000 personnes est aussi prévu, histoire de donner à l’ensemble tous les pré-requis pour attirer le public dans de bonnes conditions et créer un espace de vie qui va au-delà du gigantesque dancefloor. On attend la suite de la programmation le 13 avril avec impatience.

Visited 27 times, 1 visit(s) today