Skip to main content
7 avril 2018

Remedy State : la première retraite de remise en forme dédiée au DJs

par Clémence Meunier

Voyages incessants, solitude, addictions, manque de sommeil, stress… Derrière l’image du DJ-star invité dans tous les plus grands clubs du monde se cache une réalité un poil moins rose. Paul Kalkbrenner l’évoquait avec humour (noir) dans le film Berlin Calling, où un certain DJ Ickarus finissait à l’hôpital psychiatrique à cause de son mode de vie un peu trop rock’n’roll. Mais le sujet est pourtant très sérieux : en 2016, une étude anglaise, commandée par l’association Help Musicians UK, indiquait que les musiciens avaient en moyen trois fois plus de risque de souffrir de dépression et d’anxiété que le reste de la population. La même année, Avicii annonçait arrêter les concerts pour pouvoir se concentrer sur sa santé physique et mentale. Et quelques mois plus tard sortait le documentaire Why We DJ – Slaves To The Rhythm, une intéressante plongée dans les coulisses de certains des plus populaires DJs de la planète. Seth Troxler, Laurent Garnier, Carl Cox, Pete Tong, Luciano ou Erick Morillo y évoquaient la passion pour leur métier bien sûr, mais aussi ses inconvénients, entre stress, pertes de repères et solitude :

La conversation était lancée. Dernière avancée en date ? Remedy State, une retraite organisée par Ben Turner, 27 ans de carrière dans la musique, ancien journaliste, aujourd’hui manageur de Richie Hawtin et co-fondateur de l’International Music Summit (IMS). A destination des DJs et autres acteurs de la nuit, elle aura lieu juste avant l’IMS, le grand raout des professionnels de la musique électronique se tenant chaque mois de mai à Ibiza. Pendant trois jours, les participants pourront profiter de conseils de nutritionnistes et de psychiatres, assister à des cours de méditation et de yoga, ou encore profiter de soins ayurvédiques, tandis que de nombreuses conférences de l’IMS se concentreront sur les problèmes physiques ou psychologiques liés aux métiers de la musique. De quoi, peut-être, finir de briser un tabou.

Visited 19 times, 1 visit(s) today