©DR

🔊 Réouverture du dancefloor de Petit Bain : l’équipage fait sa playlist

10 ans, c’est l’âge de la barge Petit Bain, situĂ©e dans le 13ème arrondisse­ment. C’est le 5 juil­let 2011 qu’est nĂ© cette salle de con­certs et club iconique de la cap­i­tale. Pour fĂŞter ça, le volet d’évĂ©ne­ments qui vous accueil­lent depuis la rĂ©ou­ver­ture des lieux cul­turels et la  rĂ©ou­ver­ture de la salle/club cette semaine, chaque mem­bre de l’équipage y est allĂ© de son track, encap­su­lant dans une playlist l’e­sprit punk, pop, ouverte sur le monde et avant-gardiste de l’un des meilleurs lieux de fĂŞte de Paris.

Cet été a bouil­lon­né du côté de Petit Bain. Les artistes Basile3, Pointe du Lac, Bal­ladur, Jes­per Munk, Alas­tair Lane et bien d’autres ont joué sur la Seine, au bord du quai François Mau­ri­ac. À présent, place aux dix soirées 10PIGES. Nous con­nais­sons déjà les trois pre­mières soirées, la pre­mière aura lieu le 8 novem­bre prochain avec la chanteuse pak­istanaise Arooj Aftab, qui lais­sera sa place au joueur de sax­o­phone Col­in Stet­son pour la sec­onde soirée anniver­saire. En ce qui con­cerne la troisième, c’est le 15 novem­bre que jouera la rockeuse Shan­non Wright. Le reste de la pro­gram­ma­tion sera dévoilée dans les prochaines semaines. Pour le moment, ren­con­tre en chan­sons avec les mem­bres d’équipage.

 

Ă€ lire Ă©galement
Tsugi Podcast 635 : Pointe du Lac, krautrock de Créteil

 

JOHANNES
Mon album de l’an­nĂ©e n’est pas un Ă©nième groupe anglais de revival post-punk anti-brexit, mais celui d’une Pak­istanaise vivant aux USA, entre folk, jazz, ambi­ent et musique tra­di­tion­nelle : Arooj Aftab. Elle ouvri­ra le bal pour les 10 ans de Petit Bain.

CAMILLE
Pre­mier con­cert (debout) du monde d’après à Petit Bain. Quinze min­utes de live (son pre­mier !) pour Soumeya dans le cadre de la rési­dence Let’s Go Go Go. Quinze min­utes où je suis restée blo­quée et émue devant le tal­ent de cette artiste.

LAURENT
Un des derniers con­certs du monde d’a­vant Ă  Petit Bain, avec cet ovni de Richard Daw­son dont l’au­ra hante encore nos murs.

TRISTAN
Parce que ça exprime bien ce qu’on a vĂ©cu depuis un an et demi, on fait et on refait. Et puis parce que ça dĂ©boĂ®te !

FANNY
Gros coup de cœur pour ce titre de Giirls décou­vert à l’oc­ca­sion d’une rési­dence chez nous cette année. Une musique lanci­nante, som­bre et sen­si­ble qui pour­rait être la BO de mes plus belles nuits blanches.

JOSEPH
Sou­venir d’un beau final à 3h du mat’ de l’an­niver­saire de Fauchage Col­lec­tif et Luik Records à Petit Bain, début 2020, pen­dant lequel j’ai pu pass­er le relai et relâch­er toute la pression.

CINDY
Ce qui m’ac­com­pa­gne l’été sur le chemin du travail.

CORALIE
Si j’avais eu un vrai Ă©tĂ© (sans dĂ©rè­gle­ment cli­ma­tique et sans Covid), avec des vacances en mĂŞme temps que mes potes, je crois que j’aurais aimĂ© que ça ressem­ble Ă  Ă§a.

NICO
La plus belle chan­son que je con­naisse ! Je l’ai enten­due chan­tée par Neville Broth­ers qui, bien sûr, est égale­ment mag­nifique. Elle est por­teuse du même espoir que celui que Mar­tin Luther King por­tait à l’époque. On con­naît la suite de l’histoire…

BRĂśNNHILDE
Un des morceaux qui me filent la chair de poule du dernier album de Louis Juck­er. Il est venu jouer cet été sur le rooftop de Petit Bain ; un moment de grâce et de rigo­lade– oui, les deux sont compatibles.

RICARDO
Parce qu’il l’a jouĂ© Ă  Petit Bain en 2012, parce qu’il est arrivĂ© et repar­ti en mĂ©tro avec le sourire et parce que « Come Togeth­er », ça colle bien Ă  Petit Bain.

Voir tous les prochains Ă©vĂ©ne­ments de Petit Bain

(Vis­itĂ© 831 fois)