Skip to main content
8 septembre 2023

Róisín Murphy, Romy, Courtney Barnett… Les projets de la semaine ! 💿

par Tsugi

Parce que le mois de septembre est souvent synonyme de rentrée, cette semaine on se retrouve avec une jolie flopée de sorties de disques. Pour accompagner ce week-end sous la chaleur incandescente il y aura Courtney Barnett qui nous embarque dans le méditatif, Romy qui ressuscite la french touch, Róisín Murphy nous délivre un de ses meilleurs albums, Yussef Dayes, Josh Caffé. 

 

La plupart des chroniques sont issues du : Tsugi 163 : Róisín Murphy, Romy, Fred Again.. héros de la rentrée ? Dispo à la commande en ligne et dans tous les kiosques !

 

Courtney Barnett — End of the Day 

Ça n’est certainement pas ce genre d’album qu’on aurait imaginé faire Courtney Barnett, et pourtant ça lui va si bien. End of the Day est son quatrième disque, où dix-sept morceaux se succèdent dans une improvisation la plus totale : ils sont méditatifs, sensibles et rendent un bel hommage à l’atmosphère suspendue des images du documentaire Anonymous Club. C’est d’ailleurs le point de départ de cette galette, qui a fini par s’articuler en une série de collage d’art sonore. Dans une douceur infinie, Courtney opère ici un virage à 180° réussi.

Léa Formentel

 

 

Romy — Mid Air
[…] De « Enjoy Your Life », premier titre tiré de l’album, qui ressuscite avec malice la french touch filtrée avec ses vocaux élégiaques à « Loveher », qui commence comme une ballade folk et lacrymale avant d’exploser sur le dancefloor, de l’eurodance contagieuse et décomplexée de « Strong » à la trance malicieuse de « Did I », Mid Air est tout entier nimbé d’une sincérité confondante. Tout en se doublant d’un profond manifeste en hommage au pouvoir salvateur de la club music, à ses racines militantes et à la joie de danser pour oublier ses peines. […]
Patrick Thévenin

 

Róisín Murphy — Hit Parade
[…] Il y a trois ans, son cinquième album, le très disco Róisín Machine, produit par Richard Barratt, fut l’une de ses plus belles réussites, succès à la fois public et critique. Et il n’y a pas de raison de penser que le sixième (Hit Parade) ne connaisse pareille destinée. De notre point de vue, c’est tout simplement le meilleur disque qu’elle ait jamais sorti, ceux de Moloko inclus. Produit cette fois par DJ Koze, Hit Parade est néanmoins un album assez différent du précédent, l’un des objectifs avoués du producteur allemand ayant été justement de sortir la chanteuse de son environnement musical ordinaire. […]
Gérome Darmendrail

 

The Chemical Brothers — For That Beautiful Feeling

Trente ans de carrière, il fut une époque où l’affaire se serait réglée avec un best-of. On ne s’en plaindra pas, c’est donc avec un nouvel album – leur dixième, ça tombe bien – que les Chemical Brothers célèbrent cette étape. La ligne de basse rebondie de l’efficace « No Reason » évoquera ainsi celle de « Go », leur dernier gros hit, les envolées techno de « Feels Like I’m Dreaming » rappelleront celles de Surrender, tandis que « The Weight », avec son beat psyché-funky un peu traînant, ramènera inévitablement à leur premier album. […]

Gérome Darmendrail

 

Josh Caffé — Poppa Zesque 

Encore relativement méconnu en France, le Britannique d’origine ougandaise Josh Caffé est déjà une figure de la nuit queer à Londres – à Fabric notamment – ainsi qu’à Berlin – au Panorama Bar –, où il se produit régulièrement aux platines ou en tant que vocaliste house. Épaulé à la production par son vieux complice Quinn Whalley – du duo rétro‐acid Paranoid London – ainsi que par Alex White ‐ du groupe rock Fat White Family –, Josh Caffé explore ici via son alter ego fictionnel Poppa Zesque les thèmes de la sexualité LGBTQIA+ ainsi que de la nuit et ses excès. […]

Nicolas Bresson

 

Yussef Dayes — Black Classical Music
[…] Plus de dix ans après ses débuts, Yussef Dayes sort son premier album solo, que l’on pourra ranger sans hésiter aux côtés des deux albums précités, et peut-être même au-dessus. Aussi dense que fluide, son Black Classical Music est une merveille de jazz visionnaire, souvent hypnotique et secoué par des rythmes nerveux, traversé par d’élégantes nappes synthétiques, des percussions afro‐cubaines, des orchestrations symphoniques, du funk, de la soul, du reggae. […]
Gérome Darmendrail

 

Eurêka — Carte postale

Eurêka vous propose de prolonger vos vacances, avec pour chaque titre, un cocktail qui lui correspond. « Blues lagoon », « Gin tonight » ou encore « Mojito larmes de crocodiles aux tonalités lo-fi et deep house emmènent volontiers en voyage l’auditeur. C’est donc sa propre carte de cinq cocktails musicaux que délivre ici le musicien pour son premier EP.

 

Léa Formentel

Visited 607 times, 1 visit(s) today