Rone ne plie pas de papier dans “Origami”, il colore l’espace

Rone jouait déjà la carte de la couleur avec la pochette de son dernier disque Mirapo­lis. Dess­inée par Michel Gondry, elle mon­tre une cité du futur aux teintes vives et écla­tantes, où Rone aurait un don de vision éclairé. C’est fort pos­si­ble nous direz‐vous, le gourou nous a char­mé depuis longtemps avec le morceau “Bora Vocal” en com­pag­nie du philosophe Alain Dama­sio. On ne fait plus que suiv­re aveuglé­ment le voy­age du pro­duc­teur aux lunettes ron­des, mais on est rarement déçu.

Pour le clip du morceau “Origa­mi”, tiré de Mirapo­lis, Rone retourne à l’animation en con­fi­ant la réal­i­sa­tion au col­lec­tif d’artistes Klub Simon. For­mé par Vladimir Mavounia‐Kouka, Dim­itri Stankow­icz, Pierre‐Emmanuel Lyet et Thomas Pons, ils ont conçus ensem­ble un univers de couleurs et de formes qui sied par­faite­ment à ce titre instru­men­tal. Pour l’anecdote, Rone avait déjà col­laboré avec Vladimir Mavounia‐Kouka pour “Span­ish Break­fast” et avec Dim­itri Stankow­icz pour “Bye Bye Macadam”.

(Vis­ité 697 fois)